Nouvelle bannière Guinée Games
Actualités

Le football guinéen endeuillé par la disparition tragique et subite de Fabert Camara

L’ancien directeur technique national adjoint par intérim est décédé hier soir par suite d’une crise cardiaque. La nouvelle du décès de Fabert Camara s’est propagée ce matin comme une trainée de poudre à Conakry et ceux qui l’ont côtoyés des heures seulement avant sa mort en séance de travail à la fédération ont eu du mal à croire à cette nouvelle douloureuse.

 

« C’est après une journée de travail à la fédération sur le projet du footsalle ce mercredi, que fabert est rentré à la maison » témoigne Lahassane Youla. « Jusqu’à 21H il communiquait avec un ami ; c’est après qu’il a prié et s’est couché . Au lieu de le retrouver le matin à la fédération pour poursuivre ses activités, on a appris qu’il est décédé » a conclu ce responsable de la commission des compétitions internationales avec beaucoup d’émotion

 

Né en 1948 à Forécariah, de par sa formation, Fabert camara était un sportif animé d’une grande passion pour le sport . D’abord enseignant en service à la direction nationale des sports scolaires et universitaires, Fabert Camara pour sa boulimie du football devint entraineur de plusieurs équipes préfectorales de la région forestière située dans la partie sud de la Guinée.

 

Le talent de l’homme doublé de son abnégation et de son souci de mieux faire ne passeront pas inaperçu pour Capi Camara . Alors sécrétaire général de la Feguifoot, Capi Camara  fera venir son ami de promotion à Conakry afin de permettre à ce dernier à mieux qualifier son travail. L’ascension sera aussi plus vite que prévue. Successivement, en sa qualité d’entraineur national, Fabert aura en charge plusieurs équipes nationales, dont entre autres : les équipes féminines, locales, juniors.

 

A cause de son niveau très appréciable et du nombre important de diplômes acquis, Fabert sera nommé directeur technique national adjoint puis directeur technique par intérim en faveur de la démission de chérif Souleymane qui occupait jusque là ce poste.

 

« La mort de Fabert Camara est un véritable choc pour le football guinéen » pouvait-on entendre cet après midi à la fédération ce matin. « Si Chérif Souleymane ne reconsidère pas sa démission, la fédération sera obligée de recruter un expatrié pour assumer cette responsabilité après la mort de Fabert qui était son dauphin le plus méritant » pouvait-on encore entendre dans la foulée, comme pour exprimer leur consternation et leur regret suite à ce décès.

 

Les funérailles de Fabert sont prévues demain avec une exposition au palais du peuple à 10H suivi de la prière sur le corps à la grande mosquée Fayçal puis l’enterrement au cimetière de Caméroun.

 

« Dieu a donné, Dieu a repris , qu’il soit loué et aucune âme n’est grande pour la terre » par ses mots se console les proches du défunt à Conakry.

 

Lamine Mognouma Cissé

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top