Ligue 1, Hafia-Horoya : le choc lancé par les deux entraîneurs en conférence de presse

CONAKRYLe champion de Guinée Hafia FC, actuel deuxième de Ligue 1 avec 9 points derrière l’ASM Sangarédi (10 points), reçoit le Horoya AC (dernier avec 1 point) ce mercredi au stade Petit Sory de Nongo. Ce match de la cinquième journée de Ligue 1 s’annonce décisif pour notamment le Horoya qui a mal démarré la nouvelle saison avec déjà 3 défaites concédées, alors que le Hafia aussi reste sur une défaite contre l’Ashanty Golden Boys de Siguiri. Le club Vert et Blanc voudra renouer avec le succès à domicile, devant ses supporters, face au vice-champion. Avant ce match choc prévu à 16h, les deux entraîneurs étaient devant la presse au stade Petit Sory ce mardi pour la traditionnelle conférence de presse d’avant-match.

CASIMIR JAGIELLO, ENTRAÎNEUR DU HAFIA FC : on a déjà oublié la défaite de Siguiri, c’était une défaite fâcheuse pour nous. Je crois qu’on a déjà tiré les leçons nécessaires pour faire un bon match contre Horoya. On a préparé ce match avec beaucoup de confiance et de sérénité. On doit gagner tous les matches, devant n’importe quel adversaire. Le match contre le Horoya est si spécial car c’est une bonne équipe. J’ai vu le Horoya jouer contre Flamme Olympique, certes ils avaient perdu, mais c’est une excellente équipe. J’ai beaucoup de respect pour le Horoya pour son passé et son présent. Côté Hafia, Ousmane Dramé malheureusement ne sera pas là. Mais en gros, tout est à l’ordre pour faire un bon résultat.

SÉKOU SOUMAH DIEGO, ENTRAÎNEUR DU HOROYA : On a certes mal démarré le championnat, mais on a glané un point contre le Wakriya. L’équipe du Horoya n’est pas mauvaise mais on est conscient du match contre le Hafia, qui sera un grand match pour nous. On est prêts pour relever le défi et aller chercher la victoire. Que ce soit contre le Hafia ou autre club, on cherche le déclic. On n’a pas besoin de beaucoup de travail psychologique contre eux, car les joueurs se surpassent eux-mêmes. On a récupéré certains joueurs comme Alseny Soumah Chamakal. Mais Sory Traoré est encore blessé, il a commencé la rééducation mais il a rechuté. Notre objectif, c’est de glaner le maximum de points pour ne pas être en retard au classement. Nous avons mal démarré cette saison parce qu’on est à une phase de transition, on a plus de 10 jeunes joueurs qui découvrent pour la première fois le haut niveau. Il y a un manque de rythme et d’expériences. Parfois, on a perdu sur des erreurs de concentration, des faits de jeu, mais, le championnat est encore loin, on a 26 journées. On va gérer, et on va chercher le déclic pour rebondir”

Lamine Touré

Lamine Touré

About Author

P