National

Ligue1: Le Horoya AC met une gifle à l’ASK

Conakry – En match de clôture de la 12eme journée de la Ligue1, le Horoya AC n’a fait qu’une bouchée de l’ASK (2-1). C’était au stade du 28 septembre devant les supporteurs massivement mobilisés. Avec cette victoire, le Horoya rejoint le Satellite à la tête du classement avec 23 points et l’ASK perd une place et se retrouve 4ème avec 18 points.

Une belle entame de jeu pour le Horoya

Dés le début de la rencontre, les  poulains de Lapé Bangoura revigorés par la présence de Mohamed Camara « Yali Yali » ,pourtant incertain quelques heures seulement avant le match à cause des problèmes administratifs liés à son transfert, ont mis la pression. La nouvelle recrue du club, Yali Yali, largement excentré sur le flanc gauche, servira Dibita Ebélé  Francis  plein axe qui ouvrera le score pour le Horoya (6mn).

Le Horoya faisant valoir son statut de favori, maintiendra la pression, et trouvera la faille à la 24’ en doublant la mise grâce à Yali Yali qui sera bien servi en profondeur par le Burkinabé, Jean Noël. Le score ne changera pas jusqu’à la pause malgré les multiples occasions concédées par le club de Matam.

L’ASK souffle en deuxième mi-temps

A la reprise, l’entraîneur de l’ASK, Amara Traoré, procédera  à des changements qui permettront au club  de souffler. Le vétéran  kanfory Sylla et Camara Séydouba  seront appelés en renfort. Le Horoya baissera en intensité, ce qui permettra à l’ASK de quitter sa moitié de terrain. A la 35eme, sur belle phase de jeu, Camara Seydouba lancé en profondeur, d’un pointu du droit, réduira le score pour l’ASK.  Le score n’évoluera pas jusqu’à la fin du match.

Kanfory Lapé prend le dessus sur Amara Traoré

Crédité de seulement deux défaites en 34 matches, Lapé Bangoura par le dispositif tactique mis en place, a dominé ce Dimanche le « classico ». Son 4-5-1 qui se transforme en 4-3-3 en animation offensive a fonctionné à merveille pendant une grande partie de la rencontre.

Les qualités d’Amara Traoré sont  toujours attendues dans le championnat. En 4 matches disputés avec l’ASK, le technicien sénégalais a gagné 1 fois (victoire étriquée à cause de l’arbitrage qui a été sérieusement mis en cause), a fait 2 nuls et 1 défaite. Au-delà du résultat, il est reproché à Amara Traoré de n’avoir jusqu’ici pas donné de contenu au jeu de l’ASK. C’est un jeu totalement décousu avec un faux rythme, ont fait remarquer certains techniciens.

Rendement insatisfaisant des anciens du Syli de l’ASK

L’arrivée des anciens internationaux du syli à l’ASK a enchanté plus d’un fan  du football en Guinée.   Si le coup marketing est réussi ( le dernier match contre le Horoya en fait foi), les supporteurs de l’ASK sont cependant  assoiffés de voir leur équipe s’imposer sur les grandes équipes de la Ligue1. Hélas. La prestation des anciens internationaux (Ibrahima Camara, Kèmoko Camara et Ibrahima Sory Bangoura) pendant ce match était moyenne. Elle était médiocre pour Ibrahima Bangoura « Tabra » et Kanfory Sylla. Il est aujourd’hui important de se poser la question de savoir ou les reformes vont conduire l’ASK?

L’arbitrage à la hauteur du choc

On pensait que  les défaillances liées à l’arbitrage n’étaient qu’un mauvais souvenir , hélas ; c’est sans compter sur le niveau très décevant de certains d’entre eux. Ces derniers temps, l’arbitrage est sous le feu des critiques de tous les clubs. Pour éviter que ce handicap bien connu de tous n’empoisonne l’atmosphère de la rencontre qui était emprunt d’une ambiance électrique et d’un engouement inédit,   la fédération a choisi le meilleur arbitre guinéen , Aboubacar Mario Bangoura à cette occasion . Cet arbitre FIFA,  disons  qui était à la touche pour des raisons non élucidées, a fait un jugement de qualité.

Organisation irréprochable

Le battage médiatique initié par les organisateurs, a créé un engouement total autour de l’événement. Les supporteurs se sont massivement mobilisés au stade afin de conférer à la fête du cuir rond toute sa grandeur. Près de 20 mille personnes ont assisté au match. Une affluence inédite qui rappelle  les beaux jours des grands matches du  Hafia. La FGF devrait pérenniser cet acquis.

Lamine Mognouma Cissé

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top