Nouvelle bannière Guinée Games
CAN

Recours des Comores contre la qualification du Cameroun : Ahmad pourrait payer pour sa décision “unilatérale”

LE CAIRE- La fédération comorienne de football continue de protester contre la qualification du Cameroun pour les phases finales de la CAN2019 qui auront lieu en Égypte.

C’est devant le TAS (tribunal arbitral des sports), que le pays a porté plainte en vue d’obtenir l’élimination du Cameroun et espérer d’une éventuelle qualification historique sur tapis vert.

Cette fédération aux ressources limitées, a du faire recours à la campagne de mobilisation de fonds pour pouvoir faire face aux dépenses y afférentes.

La stratégie s’est avérée payante et les dirigeants du football de ce pays estiment désormais avoir les fonds nécessaires pour le financement de la procédure. La procédure est donc ouverte, et la décision du TAS devrait situer les concernés sur leur sort.

Une élimination du Cameroun, serait la pire avanie pour le président de la CAF qui , tout seul lui reproche-t-on, a pris la décision de maintenir ce pays dans la course pour la qualification ce, en dépit des dispositions légales qui prévoient par contre l’élimination de celui-là, après lui avoir retirée l’organisation de la CAN pour des motifs fondés sur l’impréparation.

Reste à savoir, si cette décision controversée jugée unilatérale de la CAF , plutôt du président de la CAF , à qui, il est imputé la responsabilité d’engager l’institution dans une aventure qui s’avère incertaine, si bien cette décision, est empreinte du sceau de la légalité grâce à une dérogation au principe en vigueur adaptée pour la circonstance ?

Pour l’heure, les interrogations demeurent. Mais dans tous les cas, l’aventure commence alambiquée pour le patron de l’institution qui ne présente pas, de l’avis des observateurs, assez de sérénité dans sa gestion de l’institution.

L’autre question, c’est de savoir, si ses décisions sont innocentes, donc adossées à des considérations extra sportives qui ne serviraient que son agenda, ou qu’il doit encore apprendre du fonctionnement de l’institution ?

Les débats sont ouverts.

Lamine Mognouma Cissé

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top