Nouvelle bannière Guinée Games
groupe guicopres
Edito

Réunion des membres statutaires : tout simplement du subterfuge ! (Tribune)

Dans la tempête des agitations qui caractérisent le fonctionnement de la fédération guinéenne de football depuis l’humiliante élimination du Syli national à la CAN 2019, au sein et en dehors de l’institution , chacun cherche sa cible à abattre .

Pour se payer des têtes, on se donne les moyens et l’on scrute toutes les voies pour y parvenir. A l’heure du numérique, les médias modernes sont mis à contributions .

Bienvenue aux fake news, pour accentuer la pression et maintenir le sujet au cœur des débats. Par définition « une information « mensongère ou délibérément biaisée », servant par exemple « à défavoriser un parti politique, à entacher la réputation d’une personnalité ou d’une entreprise, ou à contrer une vérité scientifique établie » ce mot nouveau dans le langage courant, est mieux indiqué 8 pour expliquer la manigance en cours. Des membres statutaires qui restent à dévisager , dans un communiqué difficile à authentifier, se donnent rendez-vous ce samedi 20 juillet pour prendre la décision qu’ils ont échoué d’imposer au président de la fédération il y a moins d’une semaine, au moment du grand remue ménage.

Après la réponse apportée par le président de la Feguifoot, à cette demande pressante de la population qui consiste à dénicher et sanctionner les coupables , cette rencontre sonne alors comme une défiance. Antonio Souaré pour sa part , qui a trop à faire, se projette sur la recomposition des commissions et de son cabinet . Il veut désormais un changement qualitatif à tous les niveaux, avec des hommes dont le profil correspond aux objectifs ambitieux qu’il s’est fixé pour le développement du football guinéen. Pour parler de cette rencontre, comment sera-t-elle possible sachant que tout a été dissout ; l’administration et les commissions ? Encore, l’entourage d’un président qui se met pourtant au service du football du pays, à nouveau pointé .

A quand, le même président passionné du football pourra se libérer de l’emprise de cette cohorte qui a fini par le possédé. Vous, les sympathisants du football, qui se comptent par milliers sans doute, vous êtes attendus pour donner du crédit à leurs actions, c’est du moins ce qu’on peut lire entre les lignes de ce fake news, plutôt de ce communiqué.

Abdoulaye Kaba Consultant sportif depuis Paris.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top