Actualités

Syli : l’ambiance, l’hébergement, entrainements (constat de notre envoyé spécial).

Nouakchott– Il ne fallait nullement le louper, ce premier grand test du nouveau sélectionneur du syli, ne serait-ce que pour une évaluation du choix fait il y a moins d’un mois par la fédération guinéenne de football, après l’échec de l’ancien banc à presque tous les niveaux de compétitions dans lesquelles la Guinée était présente.

Ce rendez-vous est moins le match amical que le syli devrait disputer ce week-end contre la Mauritanie dans le cadre de la journée FIFA, qu’un constat à faire de la nouvelle organisation mise en place par Paul Put.

Arrivée en tout début de semaine en effectif très réduit, l’équipe guinéenne affiche à ce jour 22 mars, le tableau presque complet.

Sur les 22 joueurs attendus à Nouakchott, sans compter les forfaits de Naby Keita, Konkolet et Mohamed Lamine Yattara, seul un seul manque pour le moment à l’appel. Il s’agit de Aboubacar Fofana qui était pourtant attendu hier mercredi.

Un staff séduisant

« Jamais je n’ai vu un staff du syli aussi équipé et professionnel dans le travail », c’est la rhétorique mélodieuse qui résonne aussi bien chez les joueurs mais aussi chez les responsables de la fédération présents aux côtés de l’équipe.

A constater le travail au quotidien, la discipline, le plan d’entraînement de l’équipe, on se rend bien compte de l’évidence.

Un code de bonne conduite est élaboré et appliqué sur tous les joueurs. Pas de regroupement de joueurs dans le hall de l’hôtel où l’équipe a pris son quartier général.

Autre fait qui crève l’attention, c’est l’équipement technique et la qualité enviable des membres du staff.

Difficile pour les joueurs de tricher quand il présente des pépins physiques. En attendant les résultats, le travail augure de bon espoir.

Dirigeants attentifs

La délégation de la fédération dirigée par son vice-président Amadou Diabi avec une consultation en permanence du conseiller du Président de la FEGUIFOOT, veille au travail bien fait et prête attention à tous les détails près. Pour le moment, la réception de l’équipe et son hébergement roulent parfaitement.

Entraînements

Déjà, à 48h du match amical, le syli poursuit ses séances d’entraînement au « petit » stade Cheick Ould, planté dans l’espace immense qui représente le siège de l’institution football du pays, la fédération mauritanienne de football.

Le réchauffement, les exercices physiques et l’application de la nouvelle tactique de jeux à imprimer à l’équipe, constituent le menu croustillant des différentes séances.

Pour l’heure, aucun souci majeur n’est à signaler chez les joueurs. On note cependant, une petite douleur musculaire chez Alkaly, le joueur de l’étoile de Sahel, qui a tout de même été soumis à une séance spéciale.

Tout semble aller bien dans le meilleur des mondes, en attendant le match prévu ce samedi.

Lamine Mognouma Cissé, envoyé spécial à Nouakchott

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top