Nouvelle bannière Guinée Games
groupe guicopres
Syli

Syli National : une affaire de primes qui tourne à la dérision

MARRAKECH- Après son match amical perdu contre la Gambie, en début de weekend dernier, le Syli national continue d’être au cœur des débats.

En plus de leur défaite contre un adversaire pourtant à portée de mains, les joueurs guinéens, ont de nouveau marqué les esprits avec cette information, révélée par Football Factory, relative à une éventuelle grève que les coéquipiers de Ibrahima Traoré, auraient déclenchée, dans le but d’obtenir l’intégralité des primes des matches amicaux dont celui disputé le week-end dernier contre la Gambie.

De sources proches des joueurs et du staff, contactées par notre rédaction, rapportent qu’il y a bel et bien, eu incompréhension entre les joueurs et l’encadrement.

« C’est vrai que les joueurs ont réclamé les primes, l’encadrement de son côté, a favorablement accueilli cette demande et à même promis de payer ces primes en ce début de semaine », ont précisé nos sources.

Seulement un peu plus d’une semaine après le début de ce stage de préparation, en vue de la CAN qui démarre dans deux semaines, l’opinion regrette que la question d’argent soit la grande préoccupation des joueurs, malgré les différentes autres primes qui leur sont payées

A rappeler que chacun des joueurs, à ce jour, a pourtant cumulativement empoché plus de 34 mille dollars, soit environ 300 millions de francs guinéens.

Vous pouvez bien comprendre pourquoi les questions d’argent, peuvent susciter autant d’indignation dans l’opinion, bien que ceux qui en font la réclamation, en ont le droit. Il faut pour eux de la manière.

Lamine Mognouma Cissé

1 Comment

1 Comment

  1. Mr Diallo Amadou

    10/06/2019 at 9:34

    Pourquoi tous les moments de compétition le syli réclame son salaire il ne faut jamais oublier le drapeau national et les jouer et l’encadrement de l’équipe chaque un de nous a sa part à jouer il ne faut jamais polémiques aux jouer de notre patrie (rouge jaune vert)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top