Nouvelle bannière Guinée Games
African Football Nouvelle bannière guicopres
International

Transfert / Affaire Issiaka Samaké : la version du Hafia FC

BAMAKO- Le nom du défenseur international Malien Issiaka Samaké revient sans cesse dans la presse guinéenne ces derniers jours. Le joueur est convoité par deux clubs guinéens à savoir le Horoya AC et le Hafia FC. Si le dernier aurait été le premier à avancer ses pions pour enrôler Samaké, le club Vert et Blanc de Dixinn avais aussi pisté le joueur de 26 ans.

Alors, les propositions ont fusé des deux côtés, et le malien qui serait proche de signer pour le Horoya, avait presque tout conclu et donné son accord pour rejoindre le Hafia. C’est du moins l’information donnée par des responsables du club légendaire qui apportent ces précisions.

C’est vrai Hafia était sur le coup. Vous savez, il y’a un jumelage entre le Hafia et le stade malien depuis 1982. On a échangé avec l’agent du joueur qui nous a donné son OK. Il demandait 30 mille dollars comme prime de signature et 3 mille 500 comme salaire. Après des discussions, l’agent a accepté 3 millle dollars comme salaire et 20 mille comme prime. C’est en fonction des incohérences entre le joueur et le manager, que le Hafia a donné 2 jours de délai pour que le joueur se décide. Quand il n’a pas répondu nous avons abandonné volontairement cette piste, et nous lui avons signifié que nous allons sur le deuxième choix sur ce poste. Son manager est revenu à la charge après le délai, mais au niveau de la direction, nous avions déjà pris notre décision. Tout ce qui se dit aujourd’hui autour du joueur ne concerne point le Hafia FC ” explique une source au sein du club Vert et Blanc.

Pour l’instant, Issiaka Samaké n’a pas encore officiellement choisi sa future destination, même si le joueur du Stade Malien de Bamako se rapproche de plus en plus du Horoya AC.

Désormais, le Hafia dit se projetter sur d’autres joueurs répondant aux attentes du club du président Kerfalla Camara KPC

GUINEEFOOT.INFO

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top
P