Nouvelle bannière Guinée Games
Interviews

Wakrya AC : Le Président Sampou dévoile le secret du club et fixe les objectifs (interview)

CONAKRY– Pour sa toute première expérience en ligue 1 guinéenne, le Wakrya Athlétic club de Boké impressionne des observateurs par son ascension en championnat.

Le club qui évaluait en national il y a moins de 3 ans, a tient tête au gros morceaux de la ligue 1 (nul contre le Horoya et l’AS Kaloum, succès face au Hafia) et occupe honorablement la deuxième place au classement avec 27points. Il reste toujours invaincu (13 matches, 7 victoires, 6 nuls)

Dans une interview que le président du club Mikaïlou Sampou, nous a accordé mercredi, il nous révèle le secret du club, annonce l’arrivée de nouveaux joueurs et fixe les objectifs pour la phase retour de la ligue 1.

Lisez !!

Bonjour Monsieur Sampou, quelles leçons tirez-vous du parcours du Wakrya lors de la première partie du championnat ?

SAMPOU : Je dirais que le bilan est globalement positif, car nous avons fait un parcours honorable pour notre première participation en ligue 1. Si on termine à la deuxième place avec aucune défaite, c’est donc un sentiment de joie et de fierté pour tous ceux qui ont contribué à atteindre le niveau où nous sommes aujourd’hui.

Tout n’est cependant pas rose au sein du Wakrya AC ?

Bien-sûr, vous savez qu’aucune œuvre humaine n’est parfaite. On est en phase d’apprentissage. Nous sommes une équipe jeune, c’est la première fois que nous découvrons la ligue 1, donc on apprend du jour au lendemain.

Quelles sont les difficultés auxquelles vous avez été confrontés lors de la phase aller ?

Le plus grand soucis pour la majeure partie des clubs, c’est le côté finances. Les déplacements à l’intérieur du pays sont trop coûteux. Il faut quitter Boké aller jusqu’à Labé, Siguiri. C’est très difficile de joindre le deux bouts. On ne peut pas se contenter de la subvention accordée par la ligue-pro puisqu’elle ne vous fait même pas 5 à 6 matches. En guinée, sauf le Horoya, le Hafia et l’ASK qui peuvent tenir la corde, nous autres souffrons.

Votre club a fait une première partie presque parfaite. Quel est le secret du Wakrya ?

Des gens s’étonnent de notre parcours, mais nous on n’est pas surpris. On savait qu’on allait être dans le haut du tableau mais on est surpris d’occuper la deuxième place derrière le Horoya. C’est peut être par ce que certaines grosses écuries comme l’AS Kaloum n’ont pas répondu présent. Et le Wakrya en a profité. Le secret, c’est le travail en profondeur depuis 2 ans avec les différents techniciens qui se sont succédés à la tête de l’équipe. On a quitté la ligue 3 pour venir en ligue 2 où nous avions changé à 60% l’ossature qui nous a aidé à retrouver l’élite. On a travaillé avec tout le monde : le bureau exécutif, les supporters, les encadreurs et les joueurs. C’est le seul secret.

La phase retour va être très disputée, est-ce que vous avez envisagé renfoncer l’effectif pour continuer sur la bonne dynamique amorcée ?

Moi je suis un administrateur, cela revient aux techniciens. Vous pouvez appeler des joueurs mais au fil du temps vous constatez que ceux qui étaient là ne sont pas mauvais. On a la latitude d’engager 35 joueurs avec la licence. On a débuté la saison avec 25, donc il nous reste encore 10 places. Mais je me suis dis puisque l’équipe qui a jouée la phase aller n’a pas déçu, on pourrait continuer avec les mêmes. Certes ; il faut avoir de nouveaux joueurs, mais il faudra faire attention pour ne pas bouleverser le bon acquis qu’on a. On le fera en fonction de la demande des techniciens.

Vous dites que l’objectif n’est pas de jouer le titre, mais avec l’ascension du Wakrya, est-ce que l’ambition n’a pas changé ?

(Sourire). Non, on a pas d’objectif spécial. J’ai toujours dit que nous sommes en ligue 1 pour apprendre. C’est l’objectif depuis le début de la saison et il reste le même. Le maintien est notre ambition principale. Maintenant dans le maintien, nous nous sommes fixés l’objectif d’être dans le haut du tableau, entre la 1ére à la 7e place. Déjà que nous sommes dans cette dynamique, on va continuer à travailler encore jusqu’à la fin de la saison.

Mais ce serait beau pour votre club promu de jouer une compétition africaine la saison prochaine ?

Oui. C’est une autre compétition que tout le monde veut jouer. La saison passée, le Wakrya a été demi-finaliste de la coupe nationale. Cette année, on voudrait aller en finale. Pour le moment on se bat comme on peut et suivant nos maigres moyens.

Quelle note (/10) donneriez-vous au WAK au terme de la première manche du championnat ?

Je donnerais 5,50 sur 10. Car la saison n’est pas terminée, et c’est le plus dur qui va commencer désormais.

Quel est le match du Wakrya qui vous a marqué cette saison ?

C’est le match contre le CI Kamsar, car c’était le derby des équipes de la même région. Heureusement qu’on était sorti vainqueur.

Merci Docteur Mikaïlou Sampou..

Merci à vous !!!!

Entretien réalisé par Mohamed Lamine Touré

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top