Nouveaux talents

Yasser Baldé

Auxerre – Dans son combat pour présenter à la Feguifoot tous les talents d’origine guinéenne qui sont nés ou qui ont grandi à l’étranger, Guineefoot a eu aujourd’hui un entretien assez intéressant avec le jeune défenseur prometteur de l’AJ Auxerre (Ligue 2 française), Yasser Baldé (20 ans).

Le défenseur central de la réserve de l’AJA né en France, a des origines guinéennes et marocaines. Aujourd’hui, il a le cœur partagé entre les deux pays africains. Ce jeune joueur très sympathique et ouvert, voudrait d’abord s’installer solidement dans son club avant de prendre une décision sur sa carrière internationale. Une chose est sûre, Yasser Baldé aime la Guinée.

 

 

Guineefoot : Tu sors d’une blessure, comment va tu aujourd’hui?

 

Yasser Baldé : Je me suis blessé il y a une semaine et demi mais ce n’était pas trop grave. C’était juste une petite élongation derrière la cuisse. Maintenant tout va bien, j’ai repris les entraînements.

 

GF : Tu es toujours stagiaire-pro à L’AJ Auxerre ou t’as déjà signé maintenant un contrat professionnel?

 

YB : Je suis toujours stagiaire-pro à l’AJ Auxerre. Pour l’instant le club préfère attendre avant de m’offrir un contrat professionnel. J’espère que d’ici la fin de la saison tout va rentrer en ordre par la grâce de Dieu. En attendant je joue avec la réserve du club.

 

GF : T’es un milieu de terrain de formation mais l’AJA t’a repositionné comme défenseur central, comment tu te sens dans cette position?

 

YB : Je me sens très bien dans cette position. Ça fait plusieurs années que je joue à ce poste. Maintenant, j’ai pris mes marques et tout se passe très bien. Ce que j’aime à ce poste, c’est la pression qu’il ya autour. En fait le défenseur central, c’est lui le patron sur le terrain. Il ne doit pas faire des erreurs.

 

GF : Quels sont tes points forts et tes points faibles comme défenseur central?

 

YB : Je vais commencer par mes points faibles, je prends beaucoup de risques en conservant longtemps le ballon. Les entraîneurs m’ont conseillé de lâcher rapidement la balle. Je m’améliore dans ce sens. Mes points forts sont le jeu de tête et la relance. Même si j’ai toujours une marge de progression. Je me sens vraiment à l’aise dans les duels aériens.

 

GF : Le défenseur central auquel tu aimerais ressembler.

 

YB : Bien évidemment j’ai suivi mon demi-frère Dian Bobo Baldé qui évoluait au même poste. J’aime beaucoup Vincent Kompany le défenseur belge de Manchester City. C’est un exemple pour moi. Il a une mentalité de la gagne exceptionnelle. En plus, son sérieux sur le terrain et sa facilité dans les duels sont fascinants.

 

GF : Après l’AJA, quel est ton club préféré en France, là où tu aimerais faire carrière avant de quitter le championnat français?

 

YB : J’aimerai bien joué à l’Olympique de Marseille ou à l’Olympique Lyonnais. À Marseille parce que c’est là que mon papa vit. À l’OL parce que ce club a accompli de belles choses ces dernières années en France. Ils ont été 7 fois d’affilée champion de France. C’était une grosse performance. C’est ce qui fait que j’ai beaucoup aimé ce club. Dans ma jeunesse, l’OL est un club que je suivais régulièrement.

 

GF : À l’étranger, c’est l’Espagne ou l’Angleterre?

 

YB : Pour moi, c’est définitivement l’Angleterre. Je porte Arsenal dans mon cœur. J’ai un faible aussi pour l’Ajax d’Amsterdam.

 

GF : Les guinéens ne te connaissent pas trop, peut-tu m’expliquer un peu quels sont tes liens avec la Guinée?

 

YB : Mon père est guinéen et ma maman est marocaine. Je suis le demi-frère de Dian Bobo Baldé même si on n’a pas grandi ensemble. Nous sommes entrés en contact grâce à mon père. On parle au téléphone et il me conseille beaucoup. La dernière fois que nous avons échangé, il y a un mois un demi. J’ai suivi sa carrière quand il était à Toulouse et au Celtic Glasgow. Je connais certains joueurs guinéens par le nom, notamment Feindouno et tout récemment j’ai appris que les Pogba et Guilavogui sont aussi des Guinéens. Je ne renie pas mes origines. Je ne renie pas la Guinée à cause de mon père et je ne renie pas le Maroc à cause de ma mère. Je porte les deux peys dans mon cœur. C’est vrai que je suis né en France. Je ne suis pas encore allé en Guinée. Mais pendant les vacances d’été de cette année ou pendant la trêve hivernale, je compte visiter la Guinée. Je suis désolé, mais je ne parle que l’arabe un tout petit peu et le français.

 

GF : Est ce que tu suis l’actualité du football guinéen en général et celle de l’équipe nationale en particulier?

 

YB : Je suis bien l’actualité de l’équipe nationale même s’ils ne se sont pas qualifiés pour la dernière CAN. Quand ils ont un match à jouer, j’essaie toujours de le suivre ou de savoir ce qu’ils ont fait comme résultat. J’étais au courant quand ils ont joué tout récemment contre le Sénégal en match amical à Paris.

 

GF : Actuellement la Guinée est en train de mobiliser tous ses fils pour bâtir une grande équipe nationale. Lors de la dernière rencontre amicale contre le Sénégal à Paris, il y avait beaucoup de nouveaux joueurs notamment les frères Pogba et Mohammed Diarra qui a été formé au PSG, est ce que tu pourrais être le prochain international guinéen?

 

YB :C’est difficile à dire. Je n’ai pas une réponse actuellement. Je vais essayer de bien m’installer à l’AJA d’abord, après on verra Insha’Alla. C’est vrai que dans une interview j’avais dit que je voulais jouer pour le Maroc. À l’époque le Maroc était beaucoup plus intéressé par mes services. Mais comme je vois maintenant que la Guinée aussi est intéressée, je vais y penser. Ça fait plaisir quand même de savoir que la Guinée s’intéresse à moi. Je sais que mon papa et Dian Bobo vont être très contents si je joue pour la Guinée.

 

GF : Si une convocation d’un sélectionneur guinéen arrive demain chez toi, est ce que tu est prêt à répondre favorablement?

 

YB : Si je reçois cette convocation, je vais la soumettre à mon papa et à Dian Bobo. Ensemble, nous allons prendre une décision.

 

Guineefoot: Merci pour ta disponibilité Yasser Baldé.

 

Yasser Baldé: Je vous en prie.

 

Propos recueillis par Tanou

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top