Nouvelle bannière Guinée Games
Uncategorized

Affaire des fonds alloués à la CAN 2012: Quand Titi Camara se rebelle contre l’autorité de l’État

titi camaraConakry – Le dossier du scandale financier de la Can 2012 continue de défrayer la chronique. Il ne s’agit pas de revenir sur tout ce qui s’est passé autour du Syli national mais de rappeler que le ministre des Sports Aboubacar Titi Camara étant le premier indexé dans ce scandale financier, continue de narguer les Guinéens. Pis encore, il a choisi de se rebeller contre l’autorité de l’État.

Il vous souviendra que tous les médias responsables de notre pays ont demandé au ministre de justifier l’utilisation des fonds alloués à son ministère pour la grande messe continentale de football au Gabon et en Guinée Équatoriale. L’affaire a fait couler et continu de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Le ministre est resté sur sa position. Il refuse toujours de faire un compte devant la presse. Pourtant, les sommes dont il s’agit sont astronomiques. Un million quatre cent mille (1.400.000) dollars US, quatre vingt deux mille (82.000) Euros et 4 880 000 000 GNF.

 

Face à l’insistance et à la pression de certaines voix autorisées, Titi Camara a programmé deux dates pour sa conférence de presse de compte rendu. En réalité, ce n’était que des conférences pour faire de la diversion. Finalement le ministre a fini par reporter les rendez-vous. Titi Camara qui serait actuellement en France pour des soins n’a toujours pas pipé mot. Son refus catégorique de situer les guinéens par rapport à la gestion de ces fonds est absolument surprenant et inacceptable. Le ministre oublie qu’il s’agit de l’argent du contribuable. Tous ceux qui l’utilise ont l’obligation de le justifier.

 

Devant le refus du ministre d’éclairer la lanterne, le ministère du Contrôle Économique et Financier est intervenu pour faire raisonner son collègue. Aboubacar Sidiki Koulibaly a adressé une correspondance à Titi Camara pour le sommer de venir justifier les fonds alloués à la dernière Can. Acculé de toute part, Titi a finalement rédigé un rapport dont le contenu n’a convaincu personne au ministère du Contrôle Économique et Financier. Le ministre Koulibaly n’ayant pas réussi à déchiffrer le rapport a convoqué son homologue à son bureau mais ce dernier n’est jamais venu. C’est silence radio au département des Sports.

 

La dernière correspondance adressée à Titi Camara par le MCEF sonne comme un avertissement. «Nous avons l’honneur de vous transmettre pour examen et observation, le rapport de mission et relatif au contrôle de la gestion des fonds alloués par l’État dans le cadre de la 28ème édition de la coupe d’Afrique des Nations…Nous vous prions de bien vouloir nous transmettre, sous huitaine, vos observations. Passé ce délai et conformément à la réglementation, le rapport sera considéré comme définitif et transmis au Gouvernement et à l’Agence judiciaire de l’État pour actions appropriées.» Titi Camara devait réagir au plus tard le 2 mars dernier. Chose qu’il n’a toujours pas fait. L’agent judiciaire de l’État devrait entreprendre dans les jours à venir une action légale en justice contre le ministre des Sports. Affaire à suivre.

 

Marco Ibrahim

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top