National

Amara Traoré, coach du Soumba : « Au retour du président du club, je présente ma lettre de démission ».

Dubréka– Le Soumba football club de Dubréka évolue en dent de scie cette saison en championnat, et son entraineur Amara Traoré est pointé du doigt pour être  responsable de ce parcours plus ou moins convaincant .
 
Pourtant, le Soumba FC est toujours dans la course au titre, puisqu’il occupe la 4éme place juste au bas du  podium avec 21 points, à seulement 3 unités du leader, le Fello Star de Labé.
 
Ce lundi 16 mai, le technicien Sénégalais est sortit de son silence pour fustiger le comportement de certains responsables du Soumba, qui veulent à tout prix son départ.
 
              Le SG  semble passer par tous les moyens pour me destituer
 « Aujourd’hui, je suis au Soumba sans contrat, ni salaire ou encore sans aucune forme de  prise en charge, et dès fois c’est moi-même qui met la main à la poche pour financer le club. Mais le secrétaire Général du club (Mouloukou Kaba, NDLR) semble passer par tous les moyens pour me destituer, mais qu’il ne se presse pas, je le ferai.. Après le match contre Gangan, j’avais formulé une lettre de démission, mais le président n’étant pas en Guinée, j’attends son retour pour prendre cette décision, car c’est inacceptable de travailler de cette manière(…) Moi, si j’ai pris l’équipe du Soumba, c’est par ce que je veux toujours aider le football Guinéen et surtout à cause du président Wahab, qui m’accorde beaucoup de respect », a confié à Guineefoot l’ancien sélectionneur du Sénégal.
 
Lors du dernier match de championnat du Soumba contre Gangan à domicile le vendredi dernier, Amara Traoré n’était pas sur le banc du club, car étant suspendu par la ligue Guinéenne de football professionnel pour deux matches à cause , dit la ligue  « d’incitation à la rébellion lors du matches contre le Fello Star (1-1, 12éme journée) » . 
 
« La ligue est dans son plein droit, je ne peux pas m’opposer à cette décision connaissant les règlements du football. Mais, je ne peux pas admettre qu’on me dise que j’ai incité les joueurs à la rébellion, c’est trop fort » a réagit Amara Traoré.
 
Enfin, l’ancien entraineur du Horoya et de l’AS Kaloum  n’a pas manqué d’évoquer la mise en place du comité de normalisation récemment mis en place , après la crise qui a longtemps secoué la fédération Guinéenne de football « Vous savez, quand le championnat Guinéen a été arrêté, nous les acteurs du football, avons été touchés profondément. Heureusement, la CAF et la FIFA sont intervenues  et ce comité a été mis en place,  le championnat a alors  repris. Je pense que cette équipe de normalisation pourra être à la hauteur des attentes, puisqu’elle a été choisie par les Guinéens eux-mêmes » a-t-il conclu..
 
 
Mohamed Lamine TOURE
Tél : +224 622 653 422
 
Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top