Béa Diallo : « En 2025, on sortira nos stades et toutes les autres infrastructures »

CONAKRY- C’est une véritable douche froide pour la Guinée qui gardait encore un mince espoir quant à l’organisation de la coupe d’Afrique des nations de 2025 sur son territoire.

C’est peine perdue, après l’officialisation du retrait de la compétition par la CAF ce vendredi 30 septembre. Une annonce qui ne semble pas freiner l’élan du pouvoir de Conakry, bien décidé à construire les infrastructures. Selon le ministre des Sports, cette sentence de la CAF ne va pas casser la dynamique enclenchée par la Guinée.

 « Nous allons tout mettre en place pour doter le pays d’infrastructures comme l’a promis le Président de la transition. En 2025, on sortira nos stades, nos aéroports, nos hôpitaux et toutes les autres infrastructures. On ne veut plus que la Guinée soit un pays de looserOn va honorer la promesse du président de la transition de doter le pays d’infrastructures  » promet Béa Diallo.

Avec cette décision, il y a un fort risque de voir les autorités du pays marquer les pas pour ce qui est de la véritable mise en place des infrastructures sur le terrain. En contrepartie, la CAF aurait proposé l’organisation du CHAN 2024 à la Guinée.

GUINEEFOOT.INFO

Démarrez une conversation

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *