Nouvelle bannière Guinée Games
Syli

Comment le Syli a déstabilisé le jeu des Aigles

PARIS─ En démarrant sur les chapeaux de roues avec à la clé un but matinal, les Maliens ont donné l’impression d’être venus pour malmener leur adversaire du jour. Au finish, une défaite des “Aigles du Mali, face à une équipe guinéenne certes modeste mais qui a montré l’image d’une équipe très collective et vaillante”, décrivent nos confrères de Malifootball.

 

 Mais, la beauté du football c’est aussi sa glorieuse incertitude car au moment où les Guinéens entamaient timidement le match, les Aigles, eux se montraient déjà irréprochables dans le jeu défensif en imposant un pressing haut mais aussi en étant très dangereux dans les phases offensives.

 

Progressivement, les poulains de Michel Dussuyer sont rentrés dans le match en dénichant une faille au sein de l’équipe malienne. Le couloir gauche de la défense malienne protégé par le défenseur de Randers FC danois, Adama TAMBOURA n’offrait une grosse garantie. Tamboura a eu du mal à gagner ses duels avec Lass BANGOURA, le joueur du Rayo Vallecano.

 

Souvent bien servi par Ibrahima Sory CONTE, Lass BANGOURA va sonner la révolte en s’appuyant sur sa force de percussion. Au bout d’un quart d’heure, les Aigles vont baisser de rythme et commencer à reculer. Ce repli a non seulement permis à la Guinée de maîtriser la possession du ballon mais aussi à imposer une nette domination sur les Maliens.

 

La première alerte a été donnée par le tir puissant d’Idrissa SYLLA sur la barre transversale à la 25″, suivie de l’égalisation à la 28″ par Guy Michel LANDEL d’un corner décomposé, initié au départ par le même LANDEL.

 

Jouant généralement en 4-3-3 par Dussuyer, on a souvent vu le Syli avec le positionnent haut d’Issiaga SYLLA, évoluer dans un système qui ressemble à un 3-4-3. “On essaye de produire du jeu, on y arrive par moment, parfois c’est un peu moins bien”explique Michel Dussuyer, sélectionneur du Syli guinéen.

 

Le Syli a finalement maitrisé la deuxième mi-temps et s’est logiquement imposé sur le Mali.

 

Moysekou, Guineefoot ©

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top