National

Coupe nationale: triplé historique du FC séquence

feguifootBoké – Le FC Séquence a remporté hier soir son troisième trophée d’affilée en coupe nationale. Le club de Dixiin a battu aux-tirs-au but (4t-a-b 2) la SAG de Siguiri après le nul de zéro partout pendant le temps réglementaire. C’est donc le premier club guinéen de l’histoire à réussir cet exploit .

 

 

Le FC Séquence sur sa marche royale et la SAG n’a pas été ridicule

 

Les saisons se suivent et se ressemblent bien pour le club de Dixiinn. Roi en coupe nationale depuis 2012, le FC Séquence même étant en ligue2, a confirmé encore cette année sa suprématie sur les autres clubs du pays. Si la victoire a été très facile l’année dernière contre le même club au même niveau de la compétition, elle a été cependant arrachée cette année sur le file. La SAG s’est défendue de bout en bout. Elle a été très disciplinée tactiquement et techniquement. Raison pour laquelle il ya eu moins d’occasions de but sinon pratiquement pas d’occasion franche.

 

Très ému, l’entraîneur du FC Séquence, Mamadouba Gauché Camara les larmes aux yeux à tout d’abord remercié le ciel pour ce bonheur. Gauché affirme que la coupe nationale, cet autre défit qu’il fallait relever après avoir obtenu la monté en ligue1.

 

L’entraîneur de la SAG , Lounceni Mara qui aspirait à la coupe s’est refusé de tout commentaire.

 

Le football loin d’être une priorité des autorités

 

C’est le stade régional de Boké , une ville située à plus de 300km de Conakry qui a abrité la finale de la coupe nationale. C’est un stade paradoxalement qui n’a nullement profité du programme des festivités de la date anniversaire de l’indépendance de la Guinée. Seul une couche de peinture dérisoire a été appliquée sur les murs du stade. En plus, il y a eu une réfection partielle de la tribune. Cependant, ces travaux n’ont pas été effectués à cause de la finale, mais plutôt à cause du grand concert qui y a mobilisé presque tous les membres du gouvernement ainsi que la première dame de la république, le lundi soir, à 24H de la célébration de cette fête anniversaire.

Autre chose qui prouve le désintéressement des autorités pour le football, c’est l’absence du président et de son premier ministre pour présider cette finale comme il est de coutume dans le pays de par le passé. On pouvait à cet effet dénombré 4 ministres y compris le ministre des sports Titi Camara .

 

Des primes dérisoires

 

A l’issue de la finale de la coupe nationale, des primes ont été données aux arbitres et clubs qui se sont distingués la saison dernière .

 

Aboucar Mario Bangoura arbitre FIFA, a été élu meilleur arbitre de l’année avec une prime d’un million de francs guinéens soit environ 12O euros.

 

Aboubacar Doumbouya a été élu meilleur arbitre assistant avec une prime d’un million de francs guinéens.

 

Le club champion de Guinée , le Horoya AC a reçu 25 millions soit environ 2600 euros.

 

Le club vice champion de guinée, Atlético Coleah a reçu 15 millions de FG.

 

Le vainqueur de la coupe nationale , le FC Séquence a reçu 25 millions de FG.

 

La SAG de Siguiri malheureuse finaliste de la coupe nationale a reçu 15 millions.

 

Bien d’observateurs pensent que les primes doivent connaître une grande amélioration pour non seulement créer de l’émulation mais aussi et surtout permettre aux clubs de couvrir à peine la moitié de leurs dépenses.

 

Lamine Mognouma Cissé,

Envoyé spécial à Boké

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top