Nouvelle bannière Guinée Games
Edito

Doit-on continuer à parler des frères POGBA dans nos différents articles?

Nantes – La question est désormais posée et le débat est ouvert. Doit-on continuer à parler des frères Pogba dans nos différentes publications?

Comme vous le savez, Guinéefoot, le site de référence du football Guinéen n’a cessé de donner des informations sur les Frères POGBA depuis 2007. Aujourd’hui, Peïle, Florentin POGBA jouant à Sedan (ligue 2), Fassou, Mathias POGBA évoluant à Crewe Alexandra (Ligue One) en Angleterre et Paul POGBA nouvelle pépite de la Juventus de Turin, sont tous des professionnels dont tous les connaisseurs de foot prédisent un avenir radieux. Pour votre information, les deux premiers sont jumeaux. Pendant qu’ils étaient totalement inconnus, votre site vous les avait présenté dans sa rubrique «Nouveaux Talents» à leur début.

 

 

Force est de constater qu’aujourd’hui, la question mérite une grande réflexion à cause d’un manque criard, sinon d’un réel envie ou de volonté de la part de ces jeunes d’enfiler fièrement le maillot du Syli national de Guinée, mais également par leur refus manifeste de communiquer avec les médias Guinéens malgré les différentes demandes et sollicitations de Guineefoot entre autres.

 

On peut représenter son pays de naissance même si on y a vécu que les 8 premiers mois de sa vie

Alors qu’ils évoluaient dans différents clubs d’Île de France (région de Parisienne), Florentin et Mathias sont repérés par le Celta Vigo en 2007 qui les a intégré dans leurs équipes de jeunes. Après 2 saisons passées en Espagne (2007-2009), Mathias et Florentin reviennent en France en août 2009. Mathias signe un an à Quimper (CFA) et Florentin passe un essai à Sedan (ligue 2) qui s’avère concluant et il signe un contrat de stagiaire dans le club ardennais pour jouer dans un premier temps avec la réserve alors en CFA 2. Les excellentes performances de Florentin avec la réserve sedanaise et plus particulièrement ces premières pré-convocations et convocations par le sélectionneur Michel DUSSUYER lui ont permis de signer son premier contrat professionnel en mars 2010 et de changer de statut.

Parcours en sélection, la Guinée l’offre en premier le statut d’international

Florentin POGBAAlors qu’il n’a jamais disputé de match professionnel, il est appelé par le sélectionneur Michel DUSSUYER pour un match amical contre le Mali le 11 août 2010 (2-0 pour le syli) sous les yeux de toute sa famille venu en grand nombre l’observer, sans toute fois entrer en jeu. Mais avec le parfum d’un match international et le statut qui va avec, Florentin va se donner les moyens pour revenir.

Le choix des « binationaux » serait-il avant tout une affaire d’opportunisme ou de calculs? Là encore, le cas de Florentin Pogba en est un exemple. Jamais appelé en équipe de France jeunes, le Sedanais a été convoqué par trois fois en sélection nationale de Guinée A par Michel Dussuyer : le 11 août 2010 à l’occasion d’une rencontre amicale contre les Aigles du Mali à Marseille (2-0), le 4 septembre 2010 en Éthiopie (4-1) pour un match éliminatoire de la CAN 2012 et une dernière fois, le 27 mars 2011 toujours pour une rencontre éliminatoire de la CAN, à Madagascar (1-1) : « J’ai remplacé un blessé dans le groupe. Je ne suis pas entré en jeu par le choix du coach (« C’est plus difficile pour un défenseur d’entrer en cours de match »). Des circonstances ont fait que Florentin Pogba n’a pas fêté sa première sélection avec le Syli National, aux côtés des Kamil Zayatte, Pascal Feindouno, Bobo Baldé…S’il avait été lancé dans le grand bain, Flo aurait définitivement dit adieu au maillot de ‘équipe de France espoir. « Je n’y ai pas pensé, avait-il dit.”

Avec la Guinée, si j’avais eu l’occasion d’entrer, j’y serai allé”

Deux mois après son déplacement à Madagascar avec la Guinée, Florentin reçoit une convocation de l’équipe de France espoirs bis pour le tournoi de Toulon. En effet, il n’a pas joué avec la Guinée et les règlements de la FIFA autorisent les bi-nationaux à changer de sélection tant qu’ils n’ont pas été sélectionnés chez les A en match officiel. La France avait-elle besoin de lui concrètement ? On peut répondre par le négatif, car malgré ses saisons avec Sedan, Florentin n’est plus appelé avec les espoirs Français. Cette convocation de Pierre Mankowski – en pleine crise des quotas – a forcément un sens pour l’intéressé qui déclarait dans les médias: « Il est clair que si j’ai le choix, j’opterai pour l’équipe de France. Sur ce que j’ai pu voir, en Afrique, les conditions et notamment les terrains, ne permettent pas de s’exprimer au mieux ». Sans être une obsession, la binationalité est une « affaire » dont les Pogba sont amenés à discuter régulièrement entre frangins.
Florentin a un jumeau, Mathias (1,90 m ; 87 kg), qui évolue comme attaquant à Crewe Alexandre (Angleterre), dans le 3ème niveau du champion anglais et surtout la perle et le plus talentueux de tous, Paul POGBA (19 ans) passé par Le Havre, Manchester United et aujourd’hui à la Juventus de Turin avec qui il a connu sa première titularisation en championnat ce weekend du 23 septembre face au Chievo Verrone.

FFF a-t-elle convoqué Florentin par maladresse ou par volonté de nuire?

florentin equipeDeFRanceLa FFF n’avait-elle pas manquée de classe pour sélectionner un joueur déjà appelé 3 fois au frais et à la charge d’une autre fédération (même sans entré en jeu) qui plus est le son pays de naissance?

 

Sans cet appel, pour l’équipe B des espoirs au tournoi de Toulon (battu en finale par la Colombie), il est certain de dire que Florentin (Ici sur la foto à gauche sous le maillot de l’équipe de France) aurait pu compter de nos jours une dizaine de sélections avec le Syli national.

 

S’il y a débat, c’est autour du petit dernier (1,90 m ; 85 kg), Paul Pogba, né à Lagny-sur-Marne (région Parisienne) trois ans après ses frères et que Manchester United a débauché du Havre AC avec l’ambition d’en faire un nouveau Patrick Vieira. Qui a été au cœur d’une lutte sans merci entre ce dernier club et la vielle dame (Juventus). Aujourd’hui, le club Turinoi se frotte les mains d’avoir été persévérant au vu de son apport et de son talent immense pour l’avenir. Paul POGBA qui a été retenu dans toutes les catégories d’âge avec la France, il est même souvent capitaine des différentes sélections, n’est pas dans le même combat que ces aînés. Florentin dira dans la presse pour ce dernier: «Avec mon frère (Mathias), on lui conseille de continuer à jouer pour l’équipe de France.» En 2009, au sujet du transfert de Paul à Man.United, le site Guinéefoot faisait ce commentaire qui prouve que le problème de la binationalité n’est pas à sens unique : « Du côté de Conakry, il ne faudra pas attendre que ce joueur défende le maillot tricolore (NDLR : des A) pour crier au vol ». Le vol de l’un des aînés a déjà lieu depuis la convocation de Florentin par Pierre Mankowski en mai 2011.

 

Paul Pogba, la perle, la star montante

 

Paul pogbaAvec la fratrie POGBA, la Guinée pourrait créer une première mondial avec 3 frères maternels sous le même maillot national. Il est arrivé que des frères plus nombreux jouent sous le même maillot national, oui, mais la plus part des cas ce sont des frères paternels comme les frères Ayew (André, Jordan et Ibrahim) fils du célèbre Abédi AYEW Pélé ou bien d’autres.

Jusqu’à quand faut-il parler et considérer les frères POGBA dont les jumeaux sont identifiés et référencés dans leurs clubs respectifs comme étant des Guinéens. Ne doivent-ils pas rendre à la Guinée ce qui lui appartient, sa fierté? Aux frères Pogba de situer désormais la Guinée et les fans du Syli national par rapport à leur choix. S’ils venaient à opter pour jouer en équipe nationale de Guinée, ils seront toujours les bienvenus.

Alhassane SAMPOU

Guineefoot Nantes

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top