Articles

Eto’o Fils parle enfin à la presse

Conakry – C’était cet après midi qu siège de la Fédération que Samuel Eto’o a animé une conférence de presse au terme d’une journée très chargée pour le Camerounais.

Le joueur d’Anzi, habillé en veste noir cravate noire était accompagné par le ministre des Sports Bantama Sow et le président de la FGF, Salif Camara Super. Dans une salle de conférence envahie par les visiteurs habituels qui sont les forces de sécurité.

 

 

Eto’o a remercié les Guinéens pour l’accueil dont il a bénéficié. «Avec cet accueil, j’ai compris que ce que j’ai fait dans ma carrière a été apprécié partout.» Eto’o soutient que l’Afrique a un potentiel important de bons joueurs qu’il faut soutenir “c’est le bien fondé de ma fondation”, a-t-il souligné. Pour les raison de sa visite en Guinée, Eto’o a laissé entendre, qu’il est là pour tâter le terrain et éventuellement construire un centre de formation en Guinée.

 

Parlant des raisons de son choix de venir en Guinée pour y investir, l’ancien joueur du FC Barcelone affirme qu’il n’y a pas de raison fondamentale. “Je suis africain tout court qui a l’ambition de faire profité un maximum de pays du continent”.

 

En réponse à la question d’un journaliste relative au ballon d’Or Fifa et à son salaire, Eto’o a affirme avec modestie: « Mon salaire est une victoire pour l’Afrique même si des gens pour des raisons qui leurs sont propres le critiquent. Le ballon d’Or c’est un choix, on peut penser avoir la plus belle femme du monde et que par contre d’autres apprécient autrement.»

 

Pour sa carrière en club, Eto’o s’estime heureux à Anzi et laisse le temps pour se décider. Le Camerounais a été reçu ce matin par le chef de l’État avec qui il a fait la pause de la première pierre d’une route dans un quartier de la banlieue de Conakry.

 

L M Cissé

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top