Nouvelle bannière Guinée Games
Uncategorized

Exclusivité: Les dessous du départ de Kevin Constant

kevin constantConakry – Au lendemain de l’élimination du Syli à la CAN 2013, il est du droit de chacun de porter un jugement sur notre séléction par rapport à son fonctionnement et à sa gestion. Une défaillance au sein et autour de l’équipe nationale a été dénoncée régulièrement par certains observateurs de notre football, mais en vain. Rien ne change.

Des amateurs catapultés par affinité ou par affairisme au sommet de la gestion du football guinéen se servent de ce football au lieu de le servir pour le bonheur de ses admirateurs .

 

 

Pourquoi Kevin n’est –il pas revenu ? A-t-il raison ?

 

À l’heure du grand déballage souhaité par le tout nouveau ministre des Sports, Bantama Sow qui voudrait après cette élimination organiser une journée porte ouverte sur le sport guinéen, il est important de dévoiler des vérités cachées lui permettant de savoir sur quel pied danser. Pourquoi n’est t-il pas venu en sélection ? A-t-il raison ?

 

Cette nouvelle défection de Kevin sur lequel on jette de l’opprobre, est accusé à tord ou à raison de bouder volontairement la sélection pendant qu’il est sollicité. Tout a commencé lors de la dernière rencontre entre le président de la république et les joueurs du syli national. A cette occasion, le Pr Alpha Condé a demandé à l’équipe, à l’encadrement technique et au ministre de dire ce qui ne va pas. À tour de rôle, le Ministre, la fédération, l’entraîneur et le capitaine se sont succédés pour prononcer discours sans contenu et décousus tout en voilant les vrais problèmes de la sélection. Après le passage de ses derniers, le président est revenu à la charge en demandant avec insistance à l’audience : « Qui d’autre veut intervenir. Si vous ne dites pas tout ici, je ne veux rien entendre après, a précisé le Pr Alpha Condé.» Sachant que ses inquiétudes n’ont pas été prises en compte, Kevin a claqué le doigt pour intervenir. « Monsieur le président tout n’est pas rose. L’équipe est mal gérée, a déclaré Kevin. Il y a des défaillances dans le staff. Il faut que ça change.»

 

Il n’a fallu que ça pour irriter le capitaine du Syli qui pourtant avait passé l’éponge sur les problèmes qui minaient la sélection. Arrivé dans le bus, kamil Zayatte interpella Kevin, lui faisant savoir qu’il n’est pas le capitaine de l’équipe par conséquent qu’il n’avait pas le droit de parler en cette circonstance. Non, répliquera Kevin qui , à son tour à fait savoir à son capitaine qu’il a parlé par ce que le président a voulu ainsi et qu’il a constaté que les vrais problèmes n’ont pas été évoqués. «Au delà, je l’ai fait pour le bien de l’équipe car quand ça s’améliore, ce sera pour toute l’équipe et non pour moi, a conclu Kevin.» Dans cet échange verbal, Kamil aidé par Lasse Bangoura aurait traité Kevin de tous les noms d’oiseaux avec des injures grossières. Pire au-delà de l’agression verbale subie par Kevin de la part de ses deux joueurs qui se sont unis pour la circonstance, le joueur du Milan aurait essuyé quelques coups de la part de ceux-ci.

 

Indifférence coupable du staff technique et de la fédération

 

Après cet incident regrettable en présence de Michel Dussuyer, ce dernier a promis de gérer et de régler la situation à la satisfaction de tous. Le technicien français du syli aurait estimé qu’il fallait gérer cette affaire à l’interne à 24 heures du match aller contre le Niger. Hélas, il n’a rien pu faire. Ni la fédération à travers sa commission de discipline, ni Michel Dussuyer, n’a trouvé une solution à l’affaire. Un membre influent de la fédération accuse Michel Dissuyer de n’avoir pas un code de discipline pour l’équipe nationale. Cela est regrettable, si ça s’avère vrai pour une équipe qui veut prospérer comme la notre.

 

Michel Dussuyer Dans une position inconfortable

 

dussuyer3Le désamour s’installe entre Dussuyer et certaines autorités au plus haut sommet. Si ces responsables au niveau du Département ou de la fédération ne l’ont pas pour l’instant dévoilé publiquement, ils le font régulièrement savoir ses derniers temps dans les conciliabules qu’ils ont eu avec des amis. Dans ses discutions confidentielles, ils accusent le technicien français de n’avoir pas une vision progressiste pour l’équipe. Même si certains certains observateurs considèrent qu’il s’active à la construction d’une équipe d’avenir.

 

Selon des indiscrétions recueillies au niveau du ministère et de la fédération , on est pas loin de la résiliation du contrat de Michel Dussuyer pour non respect des clauses du contrat dont entre autres, la non qualification du syli à la CAN 2013 et l’élimination du Syli au premier tour de la CAN 2012 pendant que l’objectif était les quarts de finale. En pareille circonstance des décisions prises doivent être durables et réfléchies.

Nous y reviendrons…

 

Lamine Mognouma Cissé

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top