Nouvelle bannière Guinée Games
groupe guicopres
feguifoot

Féguifoot : le 60ème anniversaire célébré à Conakry

CONAKRY– À l’occasion des 60 ans de la création de la Fédération Guinéenne  de Football, ce 12 novembre, le bureau exécutif de la FEGUIFOOT a tenu un point de presse, au siège de l’organisation à Conakry.

L’occasion a été mise à profit par Antonio Souaré et ses collaborateurs, de rendre un hommage mérité à leurs devanciers, mais aussi et surtout, aux gloires, du football guinéen.

Prenant la parole, le président Mamadouba Antonio Souaré a célébré avec vigueur, ces gens qui ont donné une partie de leurs vies, au rayonnement du football guinéen.

Des pionniers célébrés

Membre à part entière de la CAF depuis 1962, la Guinée doit ce nom au sérieux que des premiers dirigeants du football, ont fait preuve.

Des noms comme ceux de feux Sékou Soumah et Yoro Diarra ou encore feu doyen Nfamara Camara qui a présidé les destinées de la FEGUIFOOT de 1962 à 1986, n’ont pas manqué d’hommages, de la part du président Antonio.

À ces noms, il faut ajouter celui du doyen Naby Camara, encore vivant et qui a d’ailleurs participé à cet événement.

Des anciennes gloires célébrées

Le football guinéen était une référence sur le continent, ce, pour le patriotisme que ses fils faisaient, quand l’occasion leur étaient donnée.

Du premier capitaine à brandir un trophée continental, Soriba Soumah « Édenté », en passant par Mamadouba Maxime Camara, Morciré Sylla, Naby Laye Camara, Mamadou Aliou Keita ‘’Njolea’’ ou encore Bangaly Sylla ‘’Petit Banglay’’ et Amara Touré ‘’Pélé’’, ont été magnifiés et célébrés.

 Nous profitons également de ces 60 ans pour demander un grand pardon à tous les footballeurs célèbres ou anonymes qui ont été, à un moment ou à un autre, attaqués, offensés, frustrés, offusqués par un dirigeant, un responsable, un supporter ou par un public. Ce grand pardon s’adresse notamment à notre unique ballon d’or, El hadj Chérif Souleymane, à notre ancien capitaine, Aboubacar Titi Camara qui, avec de nombreux autres, ont tout donné pour le rayonnement de notre football », a déclaré Antonio  Souaré.

Des anciens dirigeants aussi amnistiés

L’autre acte majeur de ce tête-à-tête de la FEGUIFOOT avec les journalistes aura été, l’amnistie qu’a accordée le bureau exécutif actuel de l’institution, à tous les anciens dirigeants du football guinéen.

Le président Antonio Souaré a profité de cette conclave, par ailleurs, pour appeler les uns et les autres, à une union sacrée, pour donner au football guinéen son nom d’antan, avant de déclarer que le foot guinéen est, à partir de ce jour, reparti sur de nouvelles bases.

Avec Mosaïqueguinee

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top