Nouvelle bannière Guinée Games
National

Lamine Guirassy et COK : Je t’aime…. moi non plus !

LamineGuirassy

CONAKRY─ Lamine Guirassy, président du Club Olympique de Kakandé (COK) de Boké a, lors d’une interview accordée à Guinéefoot©, déclaré qu’il va rendre sa démission à la tête du club après la montée (probable) en Ligue 2. 

 

‘‘Je démissionne une fois le COK de Boké en Ligue 2’’Une décision qui pourrait briser les ambitions d’une équipe qui commençait à rêver.

Le COK de Boké était dans les oubliettes des anales du football guinéen depuis plusieurs années.

 

La prise en main du club par Lamine Guirassy a donc été perçue comme le signe d’un nouveau départ. Mais, l’aventure Ne serait pas loin de prendre fin.

  

En effet, le président affirme que sa mission est de conduire l’équipe en Ligue 2 :

’’Tout le monde est déjà au courant. Je vais aller jusqu’à ce que le club monte en Ligue 2. Il n’y a pas que Lamine qui soit natif de Boké. Je ne peux pas comprendre que tout repose sur moi.’’ Accusé de ne plus être impliqué dans la vie de son équipe, Guirassy se défend : ‘’Tout ce qu’on fait autour du club, il n’y a pas une autre personne qui finance. On met de l’argent partout pour que le club puisse bouger. Si on ne parle pas d’implication dans ce sens, je ne sais pas ce que ca veut dire.’’

La déception du président vient aussi du fait qu’il est presque le seul à tout faire dans le bureau. Il avoue être lâché par son vice-président qui ne joue pas son rôle :

‘’On a un vice-président qui ne s’implique pas du tout dans la vie de ce club aujourd’hui.’’

A la question de savoir si l’encadrement de l’équipe ne perçoit pas de salaire comme cela nous a été signifié, Guirassy y a apporté un démenti. Il s’est même montré surpris d’entendre une telle assertion vu que le club est bien structurée, à en croire ses propos :

‘’Là, vous m’apprenez des choses. A ce que je sache, moi je décaisse de l’argent ici pour ce club la.’’

Certes, Lamine Guirassy excelle dans le monde des medias avec a son actif quatre stations de radios et une chaine de télévision. Mais, entretenir une équipe de football exige beaucoup plus de moyens financiers. En plus, la rentabilité n’étant pas immédiate, l’on est en droit de se demander si tous ces facteurs n’ont pas pesé dans la prise de décision du président ; même s’il affirme ne point craindre une saignée financière :

‘’Ce n’est pas les petits 30 millions, cinquante millions qui vont faire quelque chose à Guirassy. Surtout que je le fais pour ma préfecture d’origine. ‘’

En attendant de savoir si Lamine Guirassy restera ou pas à la tête de l’équipe, le COK de Boké continue de se battre pour la montée en Ligue 2 l’an prochain. Wait and see.

 

L’interview réalisée par Aliou CHERIF à Conakry

©Guinéefoot 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top