Nouvelle bannière Guinée Games
Uncategorized

Le Ministère des Sports en campagne pour le départ de Dussuyer

Conakry – Le maintien ou non du sélectionneur français à la tête du syli national est le sujet au cœur des discutions dans tous les milieux sportifs de Conakry. Des émissions entières de sport au niveau des radios locales y sont consacrées. C’est justement à cet effet que le directeur national des Sports a fait le tour des radios et d’autres médias ce dimanche pour dit-il, « éclairer la lanterne des guinéens »  au sujet de la lettre que son Département a adressé à la Fédération Guinéenne de Football (FGF).

 

 

Fodé Zaînoul Camara  a précisé que c’est une lettre ordinaire que le Département a adressé à la FGF après  une réunion de cabinet qui était consacrée à ce sujet. « Le contrat de Dussuyer était un contrat d’objectifs. Cependant ces objectifs n’ont pas été atteints. À l’arrivée de Michel, le Syli était malade. Le technicien français a réussi à construire une équipe solide mais elle n’est  pas compétitive », a expliqué Zainoul Camara.

 

Au cas où la FGF déciderait de prendre une décision en faveur du maintien de Dussuyer, quel va être la réaction du ministère, a demandé le journaliste de votre site. La réponse du directeur national est sans ambiguïté. «  La Fédération ne peut pas décider autrement. Il faut comprendre que c’est un département délégataire du ministère. On peut accepter qu’en attendant qu’un entraineur de haut niveau ne soit recruté, qu’un entraineur local assure l’intérim, mais pas un entraineur tiré des cheveux ». Fodé Zaînoul a rassuré ceux qui en doutent que l’État a les moyens de payer un entraineur de haut niveau.

 

Actuellement à Paris, nous avons pris contact avec Michel Dussuyer pour savoir ce qu’il pense de cette situation.  « Officiellement je ne suis au courant de rien. Personne n’a pris contact avec moi pour me faire part de l’intention du ministère des Sports, ni par écrit ni par téléphone. Pour l’instant, je me réserve de faire tout commentaire par rapport à ce sujet, même si j’aurai préféré que ça se passe autrement. C’est-à-dire qu’on se mette au tour de la table et qu’on discute. Je rentre à Conakry le mercredi prochain (16 octobre, ndlr), on verra ce que les discussions vont donner. Je sais qu’il y a un groupe qui veut que je continu. Personnellement je n’ai pas changé d’avis, je veux toujours continuer avec ce groupe. Mon contrat expire le 31 décembre 2013, d’ici là chacun sera situé », a déclaré le Français.

 

Selon des sources concordantes bien informées, le Département des sports aurait aussi demandé le limogeage de lapé à la tête de l’équipe nationale locale.

 

Lamine Mognouma Cissé & Tanou Diallo

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top