National

Le monde du football rend hommage à Fodé Capi Camara

Conakry C’est le  lundi 6 juin dernier, que  le monde du football guinéen s’est réveillé avec la triste nouvelle dela mort de Fodé Capi Camara.
 
 L’ancien secrétaire général de la fédération guinéenne de football qui occupait jusque-là le poste de directeur général du Horoya AC, est décédé à l’âge de 68 ans. 
Ce mercredi, les hommages venaient de partout pour saluer les qualités et les mérites de feu Capi Camara.
 
Issa Hayatou, président de la CAF.
 
« Le décès de l’ex-Directeur du Horoya AC de Conakry, ancien secrétaire général de la Fédération Guinéenne de Football de 2003 à 2011, et ancien membre du Jury d’Appel de la CAF de 2005-2010, est une grande perte qui frappe l’ensemble de la famille du football Africain. A cet effet j’adresse mes profondes condoléances, au nom du Comité Exécutif de la CAF, à la fédération guinéenne de football, mais également à la famille du défunt ».
 
Ibrahima Blasco Barry, SG du comité de normalisation
 
« Si je suis aujourd’hui ce que je suis, c’est par ce que Fodé Capi Camara a bien joué son rôle. J’ai été formé à coté de  lui. Sa disparition est une immense perte pour notre football mais aussi pour le continent Africain. En lui, le sport guinéen et le football en particulier perd un serviteur expérimenté et dévoué. Si vaincre la mort est de faire en sorte que l’on soit glorifié après la mort, alors Fodé Capi Camara a vaincu la mort. Et il n’est pas mort, il continuera de vivre toujours parmi nous ».
 
Fodéba Isto Keira, secrétaire général du ministère des sports.
 
« Au nom du ministre des sports Siaka Barry et de tous les cadres de ce département, je présente mes condoléances à chacun et à tous. Depuis 1999, j’ai connu Fodé Capi Camara. Nous perdons un homme valeureux. Pour moi, il aura été celui qui a posé beaucoup plus d’actes avec intelligence et professionnalisme au poste de secrétaire général de la Féguifoot. Quand il était arbitre, on se fréquentait également. C’est vrai qu’on vient de perdre un grand homme, mais vu le travail qu’il a abattu, il sera toujours dans nos cœurs »
 
Cécile Camara, coach du Sily Féminin et femme du défunt
 
« Ta mort n’est rien, car tu n’es pas mort, mais tu reposes à coté de moi. Hier on était lié l’un à l’autre, nous le serons toujours. Ton dernier mot, c’est quand tu m’as dit Cécile donne moi mon tapis de prière. Comme pour dire que tu étais un bon musulman. Ton amour envers moi ne disparaitra jamais, tout comme moi. Tu seras à jamais gravé dans mon cœur, les mots me manquent pour te décrire »
 
Fodé Capi Camara a rejoint ce mercredi 8 juin à 14H sa dernière demeure à Conakry. Il était marié à deux femmes et laisse derrière lui 4 enfants.
 
Mohamed Lamine TOURE
Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top