National

Ligue 1 : Le Hafia FC, sous les projecteurs d’une équipe de reportage de la presse Brésilienne.

Ce lundi au stade du 28 septembre  où le Hafia FC s’entraine habituellement, une équipe de reportage composée uniquement de journalistes Brésiliens est venue faire un reportage sur les séances d’entrainement du club triple champion d’Afrique et s’enquérir des réalités du travail abattu par les dirigeants du Hafia FC dans leur combat quotidien pour redorer l’image des vert-blanc de Guinée et permettre à ce club mythique de retrouver la place qui était la sienne.

Ces confrères Brésiliens ont interrogé le coach du Hafia FC Antonio Dumas qui a expliqué comment il travaille, avant de magnifier sa satisfaction quant à sa collaboration avec les dirigeants du Hafia FC.

Ce qui n’a pas échappé aux observateurs c’est que, cette mission s’effectue dans un contexte difficile pour la Guinée à cause de la fièvre à virus Ebola.

 L’ambassadeur du Brésil en Guinée Ramos Alirio Olivera qui était de la partie,  a affirmé ;  « Ma présence au stade s’explique par le fait que le Brésil et la Guinée entretiennent de très bonnes relations. Et isoler la Guinée à cause d’Ebola est une erreur ».

Comme on peut le constater, l’engagement pris par le président du Hafia FC Kerfalla Camara KPC de faire revenir le Hafia FC au devant de la scène internationale se matérialise tous les jours. Sinon comment expliquer, au moment où certains étrangers quittent la Guinée et d’autres stigmatisent les Guinéens à cause de la maladie à virus Ebola, c’est ce moment que cette équipe de journalistes Brésiliens choisit la Guinée grâce au Hafia FC pour montrer un autre visage de ce pays.

Comme pour dire qu’en Guinée, il n’y a pas qu’Ebola. Que la vie existe qu’il est bon d’y vivre.

 

 

Sékouna Camara

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top