Nouvelle bannière Guinée Games
Uncategorized

Michel Dussuyer : « Ibou et Lass sont des armes redoutables »

Paris – Satisfait de la victoire du Syli national face à l’Iran en match amical international, le sélectionneur guinéen, Michel Dussuyer a quitté Téhéran avec le sentiment de mission accomplie. Compte tenu des forfaits de ses arrières centraux habituels, le Français était condamné à trouver la meilleure formule défensive possible pour contenir les assauts offensifs des Iraniens. Finalement, la novice arrière-garde a été beaucoup plus qu’une satisfaction. Nous avons analysé pour vous cette rencontre amicale avec le sélectionneur national.

 

Guineefoot : Vous venez de gagner avec le Syli national un match amical international contre l’Iran à Téhéran, une équipe qualifiée pour la prochaine coupe du monde. Quels sont les points positifs que vous tirez de ce match ?

 

Michel Dussuyer : En tout premier lieu, la victoire bien entendu. Après, il y a eu aussi de bonnes choses dans le contenu. On était bien sûr un peu dans l’incertitude sur le plan défensif, puisque nous avions plusieurs titulaires habituels qui étaient absents. Beaucoup de joueurs étaient à leur début. Il fallait qu’on arrive à bien tenir le ballon pour éviter d’être trop sollicité. Je pense que nous avons très bien fait en début de match où il fallait se rassurer. On a su se mettre en confiance, on a su tenir le ballon le plus que possible, avoir une bonne organisation et être bien discipliné. On connaissait les qualités de cette équipe, on a mis un schéma pour les embêter. On a fait une bonne première mi-temps avec deux jolis buts à la clé.

En deuxième mi-temps l’Iran nous a bousculés. Ils étaient plus hauts, ils ont joué leur atout. Dans cette période on a été sous pression, concédant quelques occasions. On aurait aussi pu faire le break parce qu’on avait l’opportunité de le faire, mais on a pas su concrétiser. On a pas bien géré cette période de force de l’adversaire. Mais c’est satisfaisant d’aller gagner en Iran, une équipe qui prépare déjà sa coupe du monde. C’est quelque chose qui peut nous aider à avoir une confiance supplémentaire.

 

 

Guineefoot : Pour cette rencontre, vous avez joué avec une nouvelle ligne défensive, composée de joueurs qui n’avaient jamais joué ensemble en sélection nationale. Êtes-vous satisfaits de leur prestation ?

 

« C’était un test pour eux, ils ont passé l’examen avec la manière »

 

Michel Dussuyer : Oui, Comme je l’ai dit tout à l’heure, ils ont rehaussé leur niveau de jeu. Ils ont répondu présent en termes d’agressivité, ils étaient là quand l’Iran s’est montré plus pressant en deuxième période. Au final, on n’a concédé quelques occasions. C’était un test pour eux, ils ont passé l’examen avec la manière.

 

Guineefoot : Toujours à propos de votre ligne arrière, si je vous demandais de distribuer des points à chaque joueur tout en faisant une analyse sur les points forts et faibles de chacun.

 

M.D : Je ne vais pas rentrer au cas par cas. Globalement, je dirais qu’Abdoulaye Cissé ‘’Okocha’’  et Babacar Camara ‘’Senderos’’ ont fait leur match. Je pense qu’on n’a la chance d’avoir un groupe qui vit très bien, un groupe qui permet à des débutants d’être tout de suite dans le bain. Un groupe qui met en confiance et qui encourage les débutants. Cela favorise toujours les bonnes prestations. Après les premiers ballons sont toujours importants, les premiers duels aussi.

Ils se sont mis en confiance progressivement, après ils ont répondu présent. C’est vrai qu’Okocha à beaucoup plus de repères en défense centrale même si au Fello, il joue de temps en temps sur le côté droit. J’avais privilégié l’option avec Baissama dans l’axe parce qu’il a un peu plus d’expérience à ce poste là, notamment sur le plan tactique. C’est pourquoi j’avais replacé Baissama en défense centrale.  Il a commencé un peu timidement mais il est monté progressivement en puissance. Il a été notamment très présent en seconde mi-temps.

 

Guineefoot : A-t-on assisté à la naissance d’une concurrence au niveau de la ligne défensive du Syli national?

 

M.D : En tout cas, c’est une bonne chose qu’ils (les nouveaux, ndlr) aient montré qu’on pouvait compter sur eux. A certains postes, on s’est très vite retrouvé en difficulté, de par le passé. Les quatre défenseurs centraux titulaires habituels étaient pour des raisons diverses out. Ça va vite, si on n’a derrière des joueurs capables de répondre présent, c’est de bonne augure pour la suite.

 

« Kevin a fait un grand match ponctué par un but ».

 

Guineefoot : Au niveau du milieu de terrain vous avez associé Kevin Constant, Conté et Fofana, est ce que ce trio a fait le boulot que vous attendiez de lui ?`

 

M.D : Boubacar Fofana a un profil de milieu récupérateur. Il  a du gabarit, il est très bon dans les duels et il est capable de gagner des ballons dans le pied de l’adversaire. C’est essentiellement ce qu’on lui demande. Offensivement, il a essayé de faire deux fois des choses un peu compliqué. Moi je lui demandais essentiellement de donner la balle à Kevin ou à Conté. Sur le plan défensif, il a su répondre présent.

En ce qui concerne Kevin et Conté, le premier a fait un grand match, même s’il a fini un peu fatigué, il a fait un grand match ponctué par un but. Beaucoup de présence au milieu, dans les moments difficiles. C’est aussi quelqu’un qui est capable de rassurer en prenant le ballon, en ayant de la justesse technique. Ça nous a permis quelque fois de casser le rythme de l’adversaire. Conté a été bien, mais inconstant par moment dans le match.

 

Guineefoot : Qu’est ce qu’ils doivent améliorer pour les futurs matches s’ils venaient à être associés encore?

 

M.D : Kévin a fait un gros match, je suis satisfait de sa prestation parce qu’il a été à son meilleur niveau. Conté, on s’ait qu’il est toujours en progression. Comme je l’ai dit tout de suite, il faudrait bien qu’il garde un fil conducteur parce qu’il se déconcentre par moment. On sait que c’est un garçon qui a un gros volume de jeu et qui est capable de beaucoup courir. Bien sûr ce n’est pas un gros gabarit mais il est toujours présent sur les points chaux. Il est capable de faire un bon travail défensif. Après, on sait qu’il a de la qualité technique, mais parfois il a tendance à compliquer son jeu. Mais progressivement, il franchi des paliers.

 

«Idrissa a avalé sa langue pendant quelques minutes. On n’était tous un peu nerveux».

 

Guineefoot : Pour l’animation offensive,  vous avez mis Traoré, Lass et Salim. Peut-on savoir ce qu’ils ont fait de mieux et de moins ?

 

De mieux pour Ibou et pour Lass, on sait qu’ils ont des qualités de percussion, de vitesse, d’élimination. Ce sont des armes redoutables. Ça fait partie de nos points forts. Ce sont des garçons qui sont vraiment très intéressants sur les côtés, parce qu’ils apportent beaucoup de vitesse et de percussion. On n’a commencé avec Salim, au départ je voulais aligner Idrissa pour 45 minutes et Salim 45 minutes.

Malheureusement, Idrissa a eu un choc à la veille pendant les entrainements où on n’a eu très peur d’ailleurs. Il a avalé sa langue pendant quelques minutes. On n’était tous un peu nerveux. Le lendemain, il était beaucoup prudent même s’il avait récupéré. Il avait un peu les maux de tête, surtout il était choqué par ce qui s’est passé. C’est pour ça que Salim a fait 90 minutes.

On savait que Salim allait manquer un peu de rythme. Il faut qu’il rejoue progressivement avec  Arouca. Il a besoin de jouer encore un peu plus. Sur le match, on n’a pas vu le meilleur Salim que l’on connait. En tout cas, il s’est battu avec le cœur qu’on lui connait aussi, capable de faire des efforts sur le replacement défensif. On aurait aimé pour lui qu’il marque un but. Il a eu une opportunité en première mi-temps, s’il l’avait mis au fond, ça lui aurait fait beaucoup de bien puisqu’il a besoin de retrouver les sensations de butteur.

 

 

Guineefoot : En termes d’hiérarchie au niveau du poste d’avant centre, peut-on savoir qui est votre premier choix entre Salim, Yattara, Ismael, Idrissa et Pogba ?

 

Pour moi c’est intéressant s’il y a un choix à faire de suivre l’actualité des joueurs, de voir comment ils se comportent dans leurs clubs. S’ils sont efficaces, s’ils ont un temps de jeu et s’ils marquent des buts. Ce sont tous ces aspects là que je suis. Peut-être à une période, ça va être un qui va émerger, deux ou trois mois après, ce sera un autre. Je ne peux pas vous répondre aujourd’hui. Actuellement, si je regarde les statistiques des garçons, c’est Mohamed Yattara qui s’est montré le plus efficace. Les autres aussi sont capables de faire parler la poudre. Tout ça est à suivre, c’est une question de moment. Ce sont tous, à part Ismaël qui est dans un autre registre, de jeunes joueurs. On va suivre comment ils évoluent dans leurs clubs.

 

Guineefoot : Contre l’Iran vous avez aligné deux joueurs évoluant dans le championnat local, êtes vous surpris de leur performance ?

 

M.D : Surpris non. C’est vrai qu’ils ont su répondre présent et être à la hauteur de l’événement. C’est bien parce que ça montre qu’on peut s’appuyer sur un vivier plus élargi.

 

Guineefoot : Est-ce que ces deux joueurs qui étaient avec vous sont vos premiers choix dans le championnat national ?

 

M.D : Vous savez que j’avais laissé volontairement les joueurs du Horoya pour qu’ils puissent se concentrer sur la double confrontation contre le Raja en Champions League Africaine. Personne n’est écarté.

 

Guineefoot : Est-ce que vous avez des conseils particuliers à donner à ces deux jeunes joueurs locaux qui étaient avec vous?

 

M.D : On n’est toujours en phase d’apprentissage au niveau tactique. Le jeu va beaucoup plus vite au niveau international qu’au niveau local, c’est beaucoup d’exigence. Il y a eu de petites erreurs qu’ils ont pu compenser avec le cœur et beaucoup d’abnégation.

 

Guineefoot : Nous avons appris que l’un d’entre eux est sur le point d’aller faire un essai en Finlande. Est-ce un bon choix à votre avis ?

 

M.D : Ce n’est pas à moi de juger. Le championnat finlandais n’est pas un championnat majeur en Europe. Maintenant ça peut être aussi un tremplin s’il s’agit d’un grand club finlandais. Ça peut être un tremplin si la personne est dans de bonnes conditions, mais je ne suis pas là pour dire à quelqu’un là où il doit aller.

 

« Sadio est un garçon qui a toujours répondu présent jusqu’à aujourd’hui ».

 

Guineefoot : Comment se porte Naby Yattara qui est sorti sur blessure en cours du match ?

 

M.D : Ça va. Il a eu un écrasement sur le pied. C’est un coup, je pense qu’il n’y aura pas de conséquences trop importantes.

 

Guineefoot : Avant votre départ pour Téhéran, il y a des joueurs s qui ont tout simplement décliné  l’invitation, qu’est que vous avez prévu pour leur cas ?

 

M.D : Non, il n’y a pas de joueurs qui ont décliné.

 

Guineefoot : Pourquoi Sadio n’était pas présent alors ?

 

M.D : Sadio, j’ai échangé beaucoup avec lui au téléphone. Nous avons longuement discuté. Je souhaitais qu’il vienne en sélection parce que je pense que ça lui aurait fait du bien. Mais il est actuellement dans une période un peu compliqué. Il faut aussi savoir gérer tout ça avec intelligence. C’est un garçon qui a toujours répondu présent jusqu’à aujourd’hui. Voilà, s’il est un peu en difficulté, il faut chercher à comprendre. Donc, je n’en fais pas une affaire exceptionnelle. Ce n’est pas une affaire grave, pour moi l’important c’est la communication, la relation et l’explication.

 

Guineefoot : Merci Michel Dussuyer.

M.D : Avec tout le plaisir.

 

Interview réalisée par Tanou Diallo

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top