Nouvelle bannière Guinée Games
Nouveaux talents

Mouctar Diakhaby

 

Lyon – Mouctar DIAKHABY(Lyon), a 17 ans et demi. Ce jeune défenseur ou milieu défensif de Lyon fait son chemin de très belle manière, 9 matchs dont 7 titularisations, 3 buts en CFA.

 Dans la famille du jeune talent Guinéen, Mouctar DIAKHABY (Lyon) occupe une place de choix. À 17 ans, le défenseur central ou milieu défensif, commence à faire son trou au sein de la réserve (CFA) de l’Olympique Lyonnais, et pourrait bien faire parler de lui dans un avenir proche.

               

Coup de projecteur sur le parcours de ce jeune talent qui, en l’espace d’un an(le 19 mai 2013) Mouctar jouait avec les U19 de Vertou face à Colomiers en championnat avec une relégation en région et le 21 mai 2014 à Jeonbuk en Corée du Sud. Ce même Mouctar, titularisé par Rémi Garde avec le groupe professionnel de Lyon en tournée en Corée du Sud, a gravi plusieurs échelons (U19, CFA et Groupe professionnel avec Lyon).

 

Considéré aujourd’hui comme l’un des grands espoirs de l’Olympique Lyonnais de par sa précocité, Mouctar Diakhaby défenseur central ou milieu défensif de son état, se présente et vous raconte son parcours : “Je m’appelle Mouctar DIAKHABY, je suis né le 19 décembre 1996 à Vendôme (Loir-et-Cher) dans le centre de la France. J’ai débuté à l’USSA Vertou dans la banlieue de Nantes, en poussin deuxième année. Après, j’ai intégré un pôle espoir de pré-formation et en parallèle, le FC Nantes. Là-bas, ça ne s’est pas forcément bien passé en U13, je ne jouais pas assez. J’ai donc décidé de quitter Nantes pour retourner dans mon ancien club (Vertou). A Vertou j’ai été souvent surclassé dans les différentes catégories du club et en août 2013 à 15 ans et demi, j’ai été surclassé avec les U19 nationaux du club qui venait de monter en national. J’ai fait toute la saison avec eux en jouant défenseur ou milieu. A la fin de la saison plusieurs clubs se sont présentés. J’ai signé à Lyon en juin 2013 à 16 ans et demi”.

Cette saison, j’ai donc intégré l’Olympique Lyonnais. Mes principales qualités sont la relance, les duels et le jeu de tête. Mon modèle, c’est Raphaël Varane, j’ai un peu le même profil ».

 

Humble, Diakhaby refuse de s’enflammer, lui qui a dû faire ses preuves avant de convaincre Lyon de lui accorder une confiance pleine et entière : « Je suis arrivé en partant de rien. Puis, au fur et à mesure, j’ai signé un premier contrat aspirant en décembre, avant de signer stagiaire il y a deux mois, jusqu’en 2016. J’ai réussi à faire mes preuves, je suis le joueur de la génération 96 qui a fait le plus grand nombre de matches avec la CFA (9 rencontres disputées dont 7 comme titulaires, 3 buts) ».

Et s’il est encore loin de son modèle évoluant aujourd’hui au Real Madrid, le jeune homme de 17 ans peut toujours prendre exemple sur Samuel Umtiti, défenseur central formé lui aussi dans la capitale des Gaules et qui fait désormais office d’incontournable en équipe première : « Ça peut être un exemple, car c’est un bon joueur, il a démarré en Ligue 1 à 18 ans, a été champion du monde (U20). Je peux m’en inspirer, car c’est un jeune du club comme moi. Mais je n’ai pas la prétention de penser que je vais découvrir la Ligue 1 aussi rapidement que lui. Maintenant, avec le temps, j’espère que ça va le faire ».

 

Depuis janvier 2014, Mouctar, c’est 9 rencontres disputées dont 7 comme titulaire, 3 buts en CFA. Pour un défenseur ou milieu, c’est très prometteur.

Une réussite qui ne l’étonne guère, et qui lui offre l’opportunité de se montrer ambitieux : “Je ne suis pas forcément surpris, car je sais que j’ai encore une grande marge de progression. Dans les deux ans qui viennent, signer le contrat pro est un objectif, ce serait une fierté. Mais l’objectif premier sera tout de même de faire, si possible, des entraînements avec les pros”.

Mouctar DIAKHABY viens de faire le grand saut plus qu’un entrainement avec le professionnels qu’il rêvait, il a été titularisé en match amical (90 minute de jeu) avec le groupe professionnel de Lyon au poste de milieu défensif à côte d’Arnold MVUEMBA qui a près de 200 matchs de ligue 1 ou Rémy Vercoutre 34 ans dans les buts de Lyon qui compte 5 titres de champion de France avec ce même club.

A lui maintenant de ne pas se fixer de limite et donc d’aller chercher un contrat professionnel comme il le dit lui-même. « Tout dépendra de mon niveau, de mes performances ». Chaque chose en son temps.

 

Ne pas refaire l’erreur de Paul POGBA, Josuha Guilavogui etc…

Du côté de la fédération Guinéenne de football, il serait temps d’éviter de perdre un tel talent comme pour Paul Pogba, Guilavogui ou d’autres joueurs que Guineefoot avait pris soin de repéré très tôt.

                                                                                                                                                                                      

 Alhassane SAMPOU, Guineefoot@

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top