National

Officiel : L’Askaloum rachetée par l’entreprise BSM (Bouba Sampil Management).

C’est au cours d’une assemblée  générale extraordinaire tenue dans la salle du 1er mars du palais du peuple ce samedi,  que le bureau des supporters  au nombre de 13 personnes et le bureau exécutif au nombre de 4, ont voté à l’unanimité (17 voix sur 17), accepté  le rachat de l’Askaloum contre ‘’un franc symbolique’’  par  BSM (Bouba Sampil Management), l’entreprise de l’actuel président du club  Bouba Sampil.

askaloumCeci, pour permettre à l’Askaloum, représentant Guinéen en ligue des champions Africaine des clubs la saison à venir d’obtenir la licence CAF comme la exigée l’instance dirigeante du football Africain,  à tous les clubs qualifiés aux compétitions Africaines des clubs, d’avoir le statut d’une société commerciale à objet sportif.

 

« Aujourd’hui, nous passons à une entreprise privée à objet sportif. Nous pensons que c’est un grand pas pour le football Guinéen et que, les investissements que nous avons faits ces deux dernières années, peuvent être multipliés par 10. Nous avons aujourd’hui le leader mondial de l’Aluminium qui vient nous soutenir pour la ligue des champions. Je crois au marketing en football, tout passe par le marketing et une bonne organisation. Je crois à la rentabilité du football. Nous avons tout aujourd’hui pour qu’on envoie l’Askaloum qu’aucun Guinéen ne pouvait imaginer ». A déclaré Bouba Sampil le président de l’Askaloum.

 

Dans la foulée, le directeur sportif de l’Askaloum Ali Touré, a affirmé que les dépenses effectuées par son club les deux dernières années se chiffreraient  à 10 milliards de francs Guinéens y compris, les travaux de rénovation du stade de la mission.

 

Prenant la parole, le représentant de la fédération Guinéenne de football de la cérémonie M Mamadou Cherif Diallo membre du bureau exécutif de la FEGUIFOOT précise « C’est une assemblée de passage d’un club associatif à une société commerciale à but sportif. Vous savez, la CAF (Confédération Africaine de football) a exigé cette année, que tous les clubs qui doivent participer aux compétitions Africaines des clubs doivent avoir une licence CAF. Donc tous les travailleurs désormais de l’ASK doivent être salariés, assurés à la caisse nationale de la sécurité sociale, le club doit avoir une administration qui travaille de 8h à 18h. La FEGUIFOOT (fédération Guinéenne de football) est le bailleur des licences pour les clubs Guinéens. Les structures sont mises en place par la CAF pour voir si toutes les conditions permettant aux clubs d’obtenir la licence CAF sont respectées. Sinon, même en plaine compétition la CAF peut  disqualifier une équipe si les conditions ne sont pas respectées. J’invite donc les autres clubs de faire comme l’ASK car on peut passer à la licence CAF même si on ne joue pas une compétition Africaine». Avant de déclarer ouverte la présente assemblée.

 

Certes, l’Askaloum n’a pas obtenu encore la licence CAF parce que tous les documents juridiques et autres permettant à la fédération Guinéenne d’octroyer la licence qui sera validée par la CAF n’étaient pas prêts. Tout de même, l’ASK a fait un grand pas pour sa professionnalisation dans le futur.

 

Sékouna Camara, Guineefoot Conakry 23 Nov. 2014

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top