Nouvelle bannière Guinée Games
Syli

Que faire du cas Kevin Constant?

Né en France et ayant un lointain lien avec la Guinée, Kevin Constant avait à un moment précoce de sa carrière choisi de venir renforcer le Syli National de Guinée. En faisant ce choix courageux, il avait surpris beaucoup de gens et avait donné beaucoup d’espoir aux nombreux fans du Syli qui voyaient, en lui, un renfort de taille pour leur équipe.

Depuis lors il s’est passé pas mal d’incidents et de moments d’incompréhension entre le joueur et ses co-équipiers d’une part et les supporteurs du Syli d’autre part. Dernière illustration de ces moments d’incompréhension entre Kevin Constant et le monde du football guinéen : son absence non justifié suite à sa convocation par le staff technique pour les 2 derniers matchs de la phase qualificative de la CAN 2015. Alors que tout le monde comptait aussi sur lui pour ces 2 derniers matchs que l’équipe devait gagner pour se qualifier, il a tout simplement brillé par son absence.

Il faut rappeler que ceci n’est pas la première fois que Kevin abandonne ses co-équipiers a un moment crucial d’une compétition. Fin 2012, alors que le Syli devait défendre un léger avantage (victoire 1-0) sur le Niger à Niamey, Kevin avait aussi décidé de ne pas faire le déplacement au grand dam de tous les supporters du Syli. Le résultat est connu de tout le monde : le Syli éliminé et beaucoup de cœurs brisés. a

Fort heureusement cette fois-ci, ses coéquipiers ont su relever le défi et se sont brillamment qualifiés pour la CAN 2015. D’où la question suivante : Que faire du cas Kevin Constant?

Le talent du joueur ne se conteste pas, mais on ne peut pas aussi contester que son comportement vis-à-vis de l’équipe crée des problèmes. Alors le coach doit-il encore le convoquer lors des regroupements du Syli ou doit-on faire fi de son talent et ne plus le rappeler? Voila une question difficile à trancher sur laquelle Michel Dussuyer devra, pourtant, très vite se pencher.

Seyni Doumbouya

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top