Nouvelle bannière Guinée Games
Actualités

Sadio Diallo : « J’espère être bien avant la Can »

Lorient- Blessé à la hanche en fin octobre, l’international guinéen de Lorient est sur le point de retrouver les pelouses de la Ligue1. Énormément embêté par des blessures à répétition depuis le début de cette saison, Sadio Diallo va de mieux en mieux. « Pour l’instant, ça va », nous a succinctement confié le milieu de terrain des Merlus qui ne ressent plus aucune douleur même s’il continue encore à recevoir les soins.

En dépit des blessures aux deux chevilles, le dos, les ischios et la hanche, le milieu de terrain guinéen reste très optimiste et calme. Sadio Diallo considère que les blessures font partie du métier. « Il faut juste avoir le moral et bien se soigner. » 

 

« Je n’ai jamais eu de contact avec Bastia »

 

Totalement remis, la rentrée du Guinéen ne sera pas quand même pour ce weekend contre Metz. Il devra encore patienter pour quelques jours avant de refouler une pelouse française avec Lorient. Depuis quelques jours, le milieu de terrain guinéen travaille durement à l’entrainement pour revenir sans grand risque dans la compétition. En milieu de semaine, Sadio Diallo devrait retrouver le groupe des Merlus en Coupe de France. «Je recommence. On a un match contre Saint-Etienne le mardi à venir. C’est possible que je joue. »

Annoncé partant pendant ce mercato hivernal par certains médias, le Guinéen nie tout contact avec Bastia, son club formateur. « Ce sont des rumeurs. Je n’en sais rien là-dessus. C’est sérieux, je n’ai jamais eu de contact. Rien. » Tout ce qui compte présentement pour l’international guinéen, c’est le retour à son meilleur niveau.

La Can qui débute dans quelques semaines en Guinée Équatoriale, se trouve tout de même dans un coin de la tête de celui qui avait été très performant lors de la Can 2012 au Gabon. Cependant, l’ancien joueur de Rennes, reste très critique, franc et ouvert sur sa situation actuelle. « Pour dire la vérité, j’ai vraiment envie d’aller à la CAN, mais avec l’état dans lequel je suis en ce moment, c’est critique. Trop de blessures. Pas de temps de jeu. J’aurais aimé apporter quelque chose à l’équipe nationale. Mais pour l’instant, je préfère avoir du temps de jeu et après j’irai en équipe nationale. »

 

« …je ne veux pas venir juste pour venir… » 

 

Même si Sadio Diallo est conscient qu’il lui sera difficile d’être au top avant la Can, il compte faire de son mieux pour répondre présent à Malabo quand le Syli national va défier les Éléphants de la Côte d’Ivoire et les Lions Indomptables du Cameroun dans le groupe D. «J’attend de voir. C’est compliqué surtout qu’en ce moment le coach a tout le monde en bon état. Sauf moi. Je ne doute pas. J’espère être bien avant la Can, mais c’est au coach de décider. » 

Pour le joueur formé à Bastia, manquer la Can serait une grosse déception. Le Guinéen avait été décisif au Gabon et en Guinée Équatoriale en 2012, bien que le Syli national avait quitté la compétition dès le premier tour après une victoire, un match nul et une défaite. « Mais si je ne suis pas dans un bon état, je ne veux pas venir juste pour venir car j’ai envie de bien représenter mon pays. »

Tout comme ses coéquipiers en équipe nationale, Sadio Diallo est sûr que la Guinée a un coup à jouer dans le groupe D quand bien même il y a de gros adversaire en face. « On a une bonne équipe. Tout est possible dans le foot. Je suis sûr qu’on peut passer. Il y a tellement de bons joueurs, du coup on attend tout le monde. Il nous manquait l’expérience maintenant on peut dire que nous l’avons acquise. Du coup, nous devons montrer notre talent. »

Se qualifier pour le tour suivant en Guinée Équatoriale, ne sera pas une partie de plaisir. Chaque joueur devra être au meilleur de sa forme. Michel Dussuyer et ses joueurs en sont conscients.

Tanou DIALLO

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top