Nouvelle bannière Guinée Games
Actualités

Salifou Camara Super V: « Tous les dossiers sont ouverts y compris celui de Luis Fernandez »

Paris – À un mois et demi du début des éliminatoires de la CAN 2017, la Guinée n’a toujours pas un sélectionneur national. L’instance en charge du football guinéen n’a pas encore réussi à trouver le successeur de Michel Dussuyer à la tête du Syli national. Pressenti et annoncé officiellement comme le nouveau boss de l’équipe nationale, Luis Fernandez qui semblait être éloigné de la Guinée ces dernières semaines, est toujours en course pour le job. D’après le président de la Fédération Guinéenne de Football, actuellement en séjour à Paris, que nous avons contacté au téléphone cet après-midi, tous les dossiers sont encore ouverts, y compris celui de Luis Fernandez.

En France depuis quelques jours, Salifou Camara qui ne s’était encore jamais exprimé publiquement sur ce sujet, a brisé le tabou en nous donnant quelques détails sur le dossier. « Je suis de nature réservé. C’est ma façon de fonctionner, personne ne peut me changer. Comme vous le savez, je n’aime pas m’exprimer dans les médias pour me bomber la poitrine et revendiquer la réalisation de telle ou telle chose. Sur votre question par rapport à l’entraineur, nous travaillons la-dessus. Mais pour l’instant, on a rien de concret sous la main.»

Même s’il s’est refusé de donner des noms, le président de la Fédération Guinéenne de Football a dit comprendre la préoccupation et les inquiétudes des uns et des autres. « Les éliminatoires de la CAN, c’est demain. Je partage les inquiétudes de tout le monde. Si ça ne tenait qu’à moi seul, on aurait signé un coach depuis longtemps. Si on avait décidé de procéder par consultation restreinte en lieu et place d’un appel à candidatures, c’était pour aller vite. Les gens doivent comprendre que la Fédération n’est qu’un signataire partiel. Le reste on ne maitrise pas. A côté, vous avez le ministère des Sports, qui est à la fois l’employeur et l’interlocuteur auprès de l’Administration des Grands Projets et du ministère des Finances.»

Au lendemain de la démission de Michel Dussuyer, nombreux sont les observateurs et fans du Syli national qui avaient exigé de la Fédération Guinéenne de Football « un grand nom » comme sélectionneur national. « Nous travaillons dans ce sens pour trouver quelqu’un qui va donner satisfaction à la grande majorité des Guinéens. Mais il faut savoir que nous sommes limités (financièrement, ndlr) », souligne Salifou Camara.

 

« Je vais rentrer à Conakry avec un nom »

 

La Fédération Guinéenne de Football qui a reçu une cinquantaine de dossiers, selon son président, est sur le point de cocher le nom du futur sélectionneur national. « Je vais rentrer à Conakry avec un nom. C’est mon souhait. Nous ferons en sorte que la demande faite par la majorité soit satisfaite», confie Super V qui quitte demain 24 avril la capitale française pour Conakry.  

Pour le moment tout ce que l’on sait, c’est que les noms de certains candidats ne sont plus dans la short list de la Fédération Guinéenne de Football. C’est le cas de l’ancien sélectionneur national guinéen, Patrice Neveu, celui du Burkina Faso, Paul Put et celui du Sénégal, Amara Traoré.

Aussi, après vérification, nous nous sommes rendus compte que les deux autres coaches français qui font figure de favori au cas où le dossier de Luis Fernandez ne passait pas, ne sont pas encore contactés par les responsables de la FEGUIFOOT. Jusqu’à hier 22 avril personne n’avait encore pris contact avec l’ancien directeur sportif de l’Olympique de Marseille, José Anigo ou avec l’ancien coach de Toulouse FC, Alain Casanova.

 

Tanou Diallo

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top