Nouvelle bannière Guinée Games
CAN

Traoré sur le tirage au sort CAN 2015 : « C’est un groupe chaud »

Münchengladbach – Capitaine de l’équipe nationale pendant les éliminatoires de la CAN en l’absence de Kamil Zayatte, Ibrahima Traoré a joué de par son leadership et son implication dans le jeu du Syli national, un rôle crucial dans la qualification guinéenne pour Guinée Équatoriale 2015.

Le milieu offensif de Münchengladbach a suivi avec beaucoup d’attention le tirage au sort de cette compétition qui s’est déroulé ce 3 décembre à Malabo, la capitale du pays hôte qui abrite la 30eme édition de la plus grande compétition africaine.

À l’image de Kamil Zayatte, le vice-capitaine du Syli national ne semble pas être impressionné par les équipes qui composent le groupe D. « C’est un groupe chaud. Que des bonnes équipes. Un groupe quasiment de l’Afrique de l’Ouest. Il n’y aura que de gros et beaux matchs. On a nos chances parce qu’on a rien à perdre et on a peur de personne. Ce ne sera pas facile de nous battre », prévient le joueur du Borussia Münchengladbach.

Pour Ibrahima Traoré, le fait de jouer contre la Côte d’Ivoire, le Cameroun et le Mali ne constituent pas une motivation supplémentaire pour les joueurs du Syli national. « Non, la motivation sera là parce que c’est une grande compétition et ce ne seront que des derbys. »

Malgré les stats qui sont à l’avantage de leurs adversaires, Ibrahima Traoré estime qu’il ne faut pas être négatif ou pessimiste. « Il y a une fin de séries en tout si on n’y crois. Si on n’est déjà négatif et pessimiste, ce n’est pas la peine d’y aller. On devra bien se préparer parce qu’aucun match ne sera facile. Il faudra être au top. »

Parmi les trois adversaires du Syli national, le Mali et la Côte d’Ivoire sont sortis victorieux des tout derniers duels face à la Guinée pendant une Coupe d’Afrique des Nations. À la CAN 2004, les Aigles du Mali ont sorti la Guinée en quart de finale en Tunisie à l’issue d’un match palpitant. Tous les Guinéens ont encore en mémoire cette bourde de Kémoko Camara suite à une lourde frappe de l’ancien joueur du Réal Madrid, Mahamadou Diarra. La dernière défaite guinéenne face au Mali remonte en 2012, quand le Syli national s’est incliné face aux Aigles en match de poule contre le cours du jeu à Franceville au Gabon.

La toute dernière confrontation entre la Côte d’Ivoire et la Guinée en CAN, s’est soldée par une lourde défaite du Syli national. À la CAN 2008 au Ghana, l’équipe guinéenne entrainée à l’époque par Robert Nouzaret avait quitté la compétition après avoir pris 5-0 contre les Éléphants de la Côte d’Ivoire en quart de finale.

Le Cameroun est le seul adversaire qui n’avait pas réussi à battre la Guinée lors de leur tout dernier match en CAN. En 1998 au Burkina Faso, les deux équipes s’étaient quittées sur un score de 2-2 en match de poule.

Tanou Diallo

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top