Syli

Un quatuor d’arbitres gambiens pour le Syli national à Niamey….

Caire – La Confédération africaine de football (CAF) a désigné la figure montante du sifflet africain, Papa Bakary GASSAMA pour diriger le match retour du dernier tour des éliminatoires de la CAN 2013 entre le Ména du Niger et le Syli national de Guinée.

 

Match : NIGER – GUINÉE, le 14 OCTOBRE 2012. Lieu    : Niamey

Stade : Seyni  Kountché. Coup d’envoi: 16H 00′   (GMT)                          

 

                                                OFFICIELS

 

Arbitre: Papa Bakary GASSAMA   (Gambie) assisté de ses compatriotes

Assistant 1 : Jawo DICKORY, Assistant 2 : Suleimane SOSSAY et quatrième assistant / ou arbitre de réserve : Bakary  CAMARA.

Commissaire du match : Monsieur Mohamed BAHOU (Maroc)

Officier de sécurité : David REINHARD (Togo)

 

Papa Bakary GASSAMA est un arbitre international de 35 ans. Ce jeune arbitre très expérimenté, est considéré comme étant la valeur montante des hommes en noir du continent. Il était présent à Londres pour les Jeux Olympiques. L’homme avait été bien apprecié par ses paires par rapport à son comportement lors des matchs correctement arbitrés dont Brésil-Nouvelle Zélande (3-0) ou Belarus – Nouvelle Zélande (1-0). Il tourne avec une moyenne de 3 cartons jaunes par papa bakary gassamamatch. Il était également le 4ème arbitre de la finale olympique, Brésil-Mexique (1-2).

 

Présent à la CAN 2012, il était 4ème arbitre lors des matchs, Ghana-Guinée (1-1), et Gabon-Niger (2-0), est-ce un signe ! Il a arbitré en septembre le match, Centrafrique-Burkina (1-0). Jouissant d’une grande crédibilité à la CAF, il vient d’être désigné comme arbitre du match indécis de la demi-finale retour de la Ligue des Champions africaine (Espérance de Tunis- TP Mazembé) qui sera disputé dans quelques jours. Nous lui souhaitons un match le plus correct possible. Le football en sortira grandi.

 

Le n° 1 Guinéen à Alger pour Algérie-Lybie

 

C’est un quatuor d’arbitres guinéens qui a été retenu par la Confédération africaine de football (CAF) pour diriger le match retour à risque entre l’Algérie et la Libye (1-0). Il faut rappeler qu’il y’avait eu une bagarre générale à la fin du match aller au Maroc.

L’Algérie recevra au Stade Mustapha de Blida, les Chevaliers de la Méditerranée (Libye) avec l’avantage acquis au match aller (victoire 1-0 à Casablanca).

 

C’est Aboubacar Mario BANGOURA, qui sera l’arbitre central, assisté de ses compatriotes Aboubakar DOUMBOUYA et Alhassane DIANE.

 

Désigné meilleur arbitre central guinéen de la saison, le 2 octobre dernier à l’issu de la finale de la Coupe Nationale à Boké entre le FC Séquence-Ashanti de Siguiri (0-0, 3 t a b à 0) avec son assistant Aboubacar DOUMBOUYA, les représentants guinéens confirment à cette occasion le retour de la Guinée dans le concert des hommes en noir du continent.

 

Polémique et interrogation sur le continent …

 

Le Fédération gabonaise récuse le trio arbitral du match Togo-Gabon

 

La Fédération gabonaise de football (Fégafoot) a récusé le trio arbitral mauricien choisi par l’instance dirigeante du football africain, pour conduire le match Gabon-Togo, qui aura lieu le 14 octobre à Lomé.

 

Problèmes de combines, accusations hâtives ? wait and see


“La CAF a désigné l’arbitre mauricien, Seechurn Rajindraparsad pour diriger le match Togo-Gabon (aller 1-1). Le Gabon qui ne garde pas un bon souvenir du central désigné, s’offusque et conteste le choix de l’instance dirigeante africaine. Chose curieuse, ce sont les mêmes officiels de la rencontre du 14 novembre 2009 qui ont été reconduits. S’agissant du commissaire du match, la CAF avait désigné dans un premier temps un Mauritanien. Quelques jours plus tard, ce dernier a été remplacé par un Béninois, le même qui avait dit-on du côté de Libreville “falsifié” le rapport du match de novembre 2009″ »

 

Un arbitre surnommé “le mercenaire” par la presse gabonaise….

 

Lors de la rencontre du 14 novembre 2009 à Lomé, Seechurn Rajindraparsad, tant décrié pour son arbitrage jugé partisan, avait véritablement fait mal aux Gabonais en refusant deux penalties indiscutables et en ne sanctionnant pas l’auteur d’un tacle assassin sur Daniel Cousin. À en coire la presse locale, il semble même que cet arbitre avait dit à Georges Ambourouet (joueur gabonais, ndlr) en 2009, avant la rencontre de Lomé que “les carottes étaient déjà cuites.” Il est vigoureusement contesté par les Gabonais.

 

Un arbitre tunisien pour Sénégal-Côte d’Ivoire

 

Alors que le Sénégal reçoit la Côte d’Ivoire ce samedi 13 octobre à Dakar pour la manche retour (aller 2-4), la Confédération africaine de football a indiqué que cette rencontre sera arbitrée par des officiels majoritairement tunisiens. Slim Jedidi sera le juge central de ce match, tandis que Hassani Bechir et l’Egyptien Sherif Hassan seront ses assistants. Le 4e arbitre sera Saadalah Yosr.

 

Ne serait-ce que pour éviter toute dénonciation hâtive ou complot réel de la part des éliminés. Les hommes en noir devront être justes dans leur jugement, au risque de donner raison aux pseudos accusateurs. Espérons que les arbitres seront à la hauteur des attentes, mais également que la vérité du terrain l’emportera.

 

Un weekend qui verra autant d’heureux que de malheureux sur les différents stades du contient: Seyni Kountché de Niamey, Blida, Léopold Senghor de Dakar, Ahmadou Ahidjo de Yaoundé en passant par le stadium d’Addis-Abeba, le national stade de Luanda…

 

Le Syli national sait ce qui lui reste à faire, confirmer son potentiel entrevu à la dernière Coupe d’Afrique des nations.

Faits-nous rêvez !

 

Alhassane SAMPOU

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top