international

Willy Sagnole: beaucoup moins d’africains qui rejoindront Bordeaux

Interviewé par le journal Sud Ouest, l’entraineur des Girondins de Bordeaux, Willy Sagnol, se dit réticent à recruter des joueurs africains.

Sur une question sur la future absence des joueurs africains pour la CAN 2015, Willy Sagnol répond « On gère de match en match. On utilise les joueurs selon les systèmes qu’on veut mettre en place et très rarement en fonction de l’adversaire. Mais oui, c’est problématique. Ce qui est sûr, c’est que tant que je resterai l’entraîneur du club, il y aura beaucoup moins de joueurs africains qui rejoindront les rangs des Girondins de Bordeaux parce que je n’ai pas envie de me retrouver avec douze joueurs qui, une fois tous les deux ans, se barrent pendant deux mois. Ce sont des critères à prendre en compte lorsque vous menez des campagnes de recrutement.» L’entraîneur bordelais juge ensuite « L’avantage du joueur, je dirai typique africain : il n’est pas cher, généralement prêt au combat, on peut le qualifier de puissant sur un terrain. Mais le foot, ce n’est pas que ça, c’est aussi de la technique, de l’intelligence, de la discipline. Il faut de tout. Il faut des Nordiques aussi. C’est bien les Nordiques, ils ont une bonne mentalité.”

Connu pour ses combats antiracistes, Lilian Thuram, son partenaire de la défense des Bleus lors de la finale du Mondial 2006, declare “Ça me surprend effectivement, parce qu’il n’a jamais tenu ces propos avant. Malheureusement, il y a toujours eu des préjugés sur les personnes venant d’Afrique, les personnes qui sont noires ; on les enferme toujours dans leur force et on nie chez eux une certaine intelligence. Ces propos, ça conforte ces préjugés-là. Je crois quand même qu’en équipe nationale ou en club, il a dû jouer avec des joueurs d’origine africaine et il a pu peut-être constater quand même qu’il y avait des joueurs intelligents, disciplinés, qui étaient très bons tactiquement. Je suis vraiment surpris et déçu de tout ça.”

Suite aux propos de Willy Sagnol, les dirigeants des girondais ont défendu le coach dans un communiqué. Le club se dit indigner de l’interprétation erronée des propos de Willy Sagnol.ils rappellent que l’entraîneur bordelais a confié le brassard de capitaine à l’international sénégalais Lamine Sané, “.

La fédération française de football, par son président Noël Le Graët assure que Willy (Sagnol) est quelqu’un qui a toujours donné une image exemplaire du football français et tout au plus peut-on le taxer de maladresse.

Madiou Diallo

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top