Nouvelle bannière Guinée Games
international

Antonio Souaré après la qualif « Quelque chose d’extraordinaire »

PRETORIA– 40 ans, c’est ce qu’il aura fallu au Horoya AC pour retrouver les quarts de finale d’une compétirion Africaine.

Le club champion de Guinée l’a réussi ce mardi 28 août après son nul (0-0) contre Mamelodi Sundowns à Pretoria en Afrique du sud. Comme les joueurs et le staff, le président du HAC Antonio Souaré était aussi aux anges dès le coup de sifflet finale.

Le patron du football guinéen a d’abord félicité tous les acteurs qui ont permis à son club d’atteindre les quarts de finale de la Ligue des champions africaine, avant de promettre que son club compte encore aller loin dans ce rournoi.

« On a réussi quelque chose d’extraordinaire, on a vaincu le signe indien parce que cela fait 45 ans qu’on n’a pas atteint ce niveau et je pense que l’avenir est radieux. Je reste optimiste pour le football guinéen. Et comme je le dis souvent, nous continuerons à travailler pour le football. Nous ferons tout pour que le football guinéen et africain soit au sommet. Et c’est là notre ambition. 

On en rêvait vraiment pour la Guinée. Par ce que, dans le passé, nous avons connu la gloire avant beaucoup de pays africains. La Guinée a été le premier pays, toutes compétitions confondues, à faire le triplé avec le Hafia. Et l’année qui a suivi le Horoya a gagné la Coupe des coupes qui est aujourd’hui la coupe de la CAF.

Donc depuis 45 ans on rêvait. Je voyais le coup de sifflet final comme l’horizon. C’est l’horizon là qu’on cherchait. Maintenant il faut aller au delà de l’horizon. Il faut aller dans la troisième dimension. C’est un objectif à atteindre. Ça nous galvanise. Les équipes qui ont passé l’étape des huitièmes de finales comme nous, on les connaît, on s’est rencontrés plusieurs fois et on a notre chance à jouer » confie Antonio Souaré sur le site du Horoya.

Pour son adversaire en quarts, le club de Matam sera situé à l’issue du tirage au sort qui sera effectué par la CAF le 03 septembre prochain au Caire en ÉgypLe club.

Deuxième de sa poule derrière le Wydad, le Horoya AC devrait rencontrer soit le TP Mazembe, Al Ahly d’Égypte ou l’Etoile du Sahel, qui ont terminé premier de leurs poules.

Mohamed Lamine Touré

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top