Nouvelle bannière Guinée Games
Divers

Bantama in, Titi out

Conakry – L’ancien capitaine du syli national de Guinée, Aboubacar Titi Camara, ministre des Sports depuis décembre 2010, a été débarqué de son poste ce vendredi soir à l’occasion du remaniement ministériel partiel du gouvernement.

Titi Camara a été remplacé par le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Bantama Sow (Sur la foto) qui cumule ainsi les deux portefeuilles ministériels.

 

 

Titi victime de sa mauvaise gestion?

 

Ce n’était un secret pour personne dans le milieu sportif guinéen, le départ de Titi Camara du département des Sports. Les relations de cohabitation entre Titi et certains cadres du département d’une part, et d’autre part entre le même Titi et les différentes fédérations sportives du pays étaient complètement pourries. Aucune fédération sportive du pays n’ a apprécié par voie de presse la gestion de l’ancien pensionnaire du syli. Ses collaborateurs proches et lointains, à tord ou à raison, l’accusaient d’être un frein pour la bonne marche de l’administration et qualifient son cabinet d’incompétent.

 

L’arrivée de Titi au département des sports avait suscité un grand espoir auprès de beaucoup de Guinéens. Hélas, cet espoir s’est transformé rapidement en cauchemar. La gestion de la dernière CAN 2012, n’a laissé aucun doute chez les observateurs de la volonté du président de la république de se débarrasser tôt ou tard de celui qui était autre fois le héros national et aujourd’hui paria pour les mêmes personnes.

 

Selon nos informations, il y a près de 6 mois , Titi Camara n’était plus le bienvenu chez le président. Depuis le 2 octobre dernier, le ministre a senti son départ imminent quand le président a cessé de communiquer avec lui.

 

Entre autres faits marquants qui auraient décrédibilisé Titi Camara auprès de son mentor, (le président de la république qui l’appelait affectueusement mon fils), l’on peut citer la gestion de la participation de la Guinée à la CAN 2012 jugée douteuse par les médias et autres observateurs. Malgré l’insistance de la presse dont certains ont qualifié à un moment donné les démarches de celui-ci d’acharnement contre la personne du ministre, aucun compte rendu n’a été fait sur le déroulement de cet événement. À cela, on peut citer l’absence de la Guinée aux jeux africains de Nairobi de cette année, le non respect des calendriers internationaux par les autres disciplines sportives dont la cause serait la lenteur administrative.

 

Le plus grand regret de Titi Camara

 

Le plus grand regret de Titi Camara pourrait être le choix du ministre de la jeunesse, Bantama Sow pour le remplacer. On se souviendra que les relations n’étaient pas les plus amicales entre Titi et Bantama Sow avec lequel il partageait le même bureau.

 

Pour l’instant, tout jugement hâtif sur le nouveau ministre serait non justifié. Attendons de voir Bantama Sow à l’œuvre, pour l’apprécier par les actes qu’il posera dans sa nouvelle fonction. Une chose est claire, le nouveau patron du département des Sports ne sera pas un novice à ce poste car il connaît les hommes pour avoir travaillé avec certains d’entre eux , mais aussi les problèmes du sport guinéen. Sa plus grande et urgente préoccupation serait la qualification de la Guinée à la CAN2013. Une qualification qui impose au syli national un bon résultat à Niamey contre le Niger. Une bonne préparation de l’équipe est indispensable.

 

Lamine Mognouma Cissé

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top