Nouvelle bannière Guinée Games
LIGUE DES CHAMPIONS

LDC/Horoya-Wydad : Didier Gomes positif, Ndao craintif (conférence)

CONAKRY– Le Horoya AC et Wydad de Casablanca vont s’affronter ce samedi (16h) à Conakry, en quart de final aller de la ligue des champions africaine.

En conférence de presse ce vendredi au siège de la Feguifoot, situé dans le centre-ville de Conakry, les deux entraîneurs ont affiché leur objectif.

Le Wydad s’est fait représenté à cette conférence par son coach adjoint, contrairement au Horoya, où c’est le nouvel entraîneur Didier Gomes qui était face aux journalistes.

L’entraîneur d’Horoya, qui fera à cette occasion sa première sortie en campagne africaine, dit respecter son adversaire mais il pense qu’il a un effectif capable de s’imposer contre le Wydad.

<< Contre le Wydad c’est un match différent des autres, je les respecte beaucoup mais on n’a beaucoup travaillé pour préparer cette rencontre.

Je suis très positif avec l’effectif qui est à ma disposition, il est très large et j’ai beaucoup de joueurs qui ont besoin de temps de jeu. Je suis très attaché au mérite mais au travail à l’entraînement, il y a de la qualité dans cet effectif.

Il y a de quoi aller loin dans cette ligue des champions. L’an dernier l’équipe était à ce niveau de la compétition, c’est une continuité, les joueurs sont allé chercher cette qualification et nous on cherche à aller plus loin.

Pour demain nous savons ce que nous voulons, c’est la victoire à tout prix, j’ai les atouts pour ça>> laisse entendre Didier Gomes Da Rosa.

De son côté le Coach adjoint du Wydad de Casablanca, Mohamed Ndao, pense que le match de Conakry est déterminant pour la qualification. Aujourd’hui, le Horoya est craint sur le continent, et Ndao en est conscient.

« Tout le groupe qui est venu à Conakry, est au grand complet. Inch’allah, on va retourner à Casablanca avec un bon résultat.

Ce n’est pas notre premier déplacement à Conakry, on aura en face une équipe qui voudra gagner, sachant que ça ne sera pas facile au retour.

Il y a également un changement de coach récemment au Horoya, on va essayer de profiter de ces aspects pour faire un bon résultat »

Les hostilités sont donc lancées entre les deux adversaires avant même l’heure de la rencontre.

L’année dernière en phase de poules, les deux clubs avaient fait match nul 2-2 à Conakry, et le Horoya s’était incliné 2-0 au retour, à Casablanca.

BAGOU BARRY

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top