Nouvelle bannière Guinée Games
National

Ligue 1 : Le Hafia revient sur sa décision

Conakry – Attendu ce dimanche pour son premier match en ligue1 contre le Horoya AC, le Hafia n’était pas loin d’y renoncer. Le club légendaire de Guinée proteste la décision de la Féguifoot, qui aurait refusé de qualifier la licence de l’une de ses recrues brésiliennes.

Décidément ce début de saison semble bien mouvementé, surtout entre la Fédération Guinéenne de Football et certains clubs de l’élite. Après le coup de gueule d’Antonio Souaré, président du Horoya, c’est au tour des dirigeants du Hafia de se faire entendre. Ils parlent d’une polémique relative au transfert du Brésilien Dos Santos.

Selon le secrétaire général du Hafia Alhassane Sylla, la Fédération a dans un premier temps reconnu avoir reçu les CIT (Contrat de Transfert International) des trois joueurs Brésiliens, par le biais de la Fédération du Brésil. Celui de Dos Santos était illisible, lui a rapporté Ibrahima Blasco Barry, Secrétaire Général de la Féguifoot. Peu après, il se rétracte et affirme n’avoir reçu que deux documents, après transmission bien évidemment du document non lisible au club.

Le Hafia dit avoir prêté les services d’un spécialiste afin de corriger le dit document. D’après les dirigeants du Hafia, le joueur pouvait être qualifié et prendre part au match. Mais du coté de la Fédération, personne n’a pu être saisi pour valider au plus vite la licence. Le Hafia voit là une preuve de mauvaise foi de la part de l’instance du football guinéen. Par conséquent, il refuse de disputer son match contre le HAC. Informée de la situation, la ministre des Sports Domani Doré a exhorté les Verts et Blancs de bien vouloir jouer le match, à en crois les propos de Alhassane Sylla. Le Hafia fini donc par faire une volte face.

A cette même occasion, les recrues brésiliennes ont été présentées à la presse sportive mobilisée pour la circonstance. Ce sont le gardien de but Fernando, l’avant centre Dos Santos et le défenseur central Felipe.

Aliou Chérif

{jacomment on}

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top