Actualités

Naby Keita, une expulsion de trop qui suscite assez d’interrogations.

Conakry– Dans le naufrage collectif du syli contre les aigles de Carthage en éliminatoire de la coupe du monde 2018, le nouveau capitaine de l’équipe, pouvait s’extirper du lot poisseux n’eut été son expulsion du jeu. Naby Keita a dû laisser ses coequipiers se débrouiller avant la fin du match.

Certes, l’expulsion est arrivée tardivement, pourraient soutenir ses adorateurs objectifs et subjectifs, qui n’en finissent d’ailleurs pas actuellement, mais il est aussi évident, que son expulsion a précipité le sort désastreux des guinéens.

Le plus inquiétant est à rechercher ailleurs.  C’est bien sûr, la nouvelle posture, d’un joueur narcissique, ou surmotivé que semble adapter le guinéen qui se montre à cet effet, nerveux et incontrôlable sur le terrain.

Tenez-vous bien, en moins d’un mois, en club et en équipe nationale, pour des matches aussi importants, Naby Keita, sur qui repose l’espoir de l’équipe, se permet certainement des excès d’engament, qui lui ont valu trois expulsions et qui ont laissé  ses coéquipiers orphelins sur le terrain.

D’ordinaire timide, et discipliné, le joueur le plus cher de l’histoire du football africain, la fierté nationale, a donc intérêt de savoir que le succès n’est pas encore totalement acquis et ne s’aura l’être pour des joueurs ambitieux qu’il est sûrement.

Guineefoot.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Les plus lus

To Top