Nouvelle bannière Guinée Games
Articles

Sénégal-Angola: le stade présente un tout autre visage

Conakry – Comme nous vous l’annoncions dans nos précédents articles, l’État guinéen s’est a financé près de 5milliards G pour remettre le stade du 28 septembre dans les normes internationales à l’occasion du match Sénégal. Des fauteuils flambants neufs ont été installés dans la tribune, les cabines de reportages climatisées, le panneau électrique d’affichage réparé, la pelouse parfaitement taillée et un groupe électrogène de deuxième main a été installé pour l’électrification du stade.

 

 

Beaucoup de travaux restent encore à faire afin de justifier l’utilisation de cette faramineuse somme et de changer complètement cette image hideuse du stade dans lequel la Guinée avait buté sur le Niger lors des éliminatoires de la CAN 2013.

 

Un «gouvernement bis» au stade

 

Tout faisait croire aux Guinéens que ce match n’était pas un simple match ordinaire des éliminatoires de la coupe du monde. Huit ministres sénégalais dont la star Youssou N’Dour et près d’une dizaine de leurs homologues guinéens étaient venus signifiés leur soutien à l’équipe sénégalaise. Ce qui a encore totalement changé le décor de la tribune. La déception se lisait sur le visage de cette délégation ministérielle qui s’est réservée de tout commentaire.

 

Affluence surprenante des supporteurs au stade

 

Personne ne pouvait imaginée une telle affluence au stade du 28 septembre. Ils sont venus par millier s’ajouter à leurs homologues du Sénégal pour se faire entendre derrière les Lions de la Téranga. Plus de 500 supporteurs sénégalais accompagnés par près d’une centaine de journalistes ont fait le déplacement aux frais de l’État Sénégalais, a-t-on appris. Une belle leçon sénégalaise pour les Guinéens qui sont ridicules en la matière.

 

Lamine M. Cissé

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top